Publié le Catégories Informations

REFUS DE TEMPS PARTIEL / CHANGEMENT DE QUOTITE

Publié le Catégories Informations


Les réponses aux demandes de temps partiel arrivent. Des dizaines de collègues se voient opposer un refus ou proposer une autre quotité que celle choisie. Madame l’Inspectrice d’Académie utilise les temps partiel pour gérer son budget sans prendre en compte les situations des personnels alors que dans le même temps des collègues souhaitant intégrer le département sont recalés à la porte. INADMISSIBLE!

Le SNUDI-FO 43 exige que toutes les demandes de temps partiel soient accordées ainsi que les demandes d’INEAT de nos collègues.

Vous avez reçu un avis négatif à votre demande de temps partiel ou vous n’avez pas eu la quotité demandée,
Contactez le SNUDI-FO pour vous aider à rédiger votre recours et demander la révision de la décision de l’IA.
Saisissez les représentants des personnels du SNUDI-FO pour porter votre dossier en CAPD

Le SNUDI-FO 43 accompagnera tous les adhérents dans leurs démarches

Nathalie CHOVET : 06 33 24 04 68 39

Guy THONNAT : 06 77 11 44 39          
           
Oliver ROCHETTE: 06 61 97 76 40
 
Nadège BONIERE: 06 88 30 11 33  

Laurent BERNE: 06 75 38 55 81

Publié le Catégories CAPD, Comptes rendus, Informations

Compte-rendu de la CAPD du 5 mai 2022

Publié le Catégories CAPD, Comptes rendus, Informations

Congé de formation professionnelle : le syndicat agit contre l’arbitraire et la transparence et obtient la révision d’une situation

 Cette CAPD portait sur des refus d’attribution du Congé de Formation Professionnelle pour la 3éme fois par l’Inspectrice d’Académie.
 
Les représentants du SNUDI FO ont rappelé le cadre réglementaire qui n’est absolument pas respecté :
– Les avis des IEN apprécient l’objet de la formation ce qui n’est ni acceptable ni prévu par le texte.
– Le timing n’est pas respecté non plus (les réponses motivées devraient  parvenir aux personnels dans le délai de 1 mois après la demande).
– Les documents préparatoire à la CAPD sont incomplets puisque l’Inspectrice d’Académie refuse de motiver sa proposition de refus, ce qui est à la fois illégal et irrespectueux.
 
Le SNUDI FO constate une dégradation considérable dans l’attribution de ce congé qui est désormais soumis à l’arbitraire de l’administration, puisque l’IA se refuse à se référer à un quelconque barème.
 
Quoiqu’il en soit, le SNUDI FO a voté CONTRE les 2 refus et est à l’origine d’un vœu intersyndical qui indique :
 
« Les élus du personnel SNUDI FO – SE/UNSA et SNUipp dénoncent l’absence d’exposé des motifs qui prévalent au refus du congé de formation professionnelle de Mme E. et M. R. Ils constatent que les motifs du refus n’ont pas été donné ni aux agents, ni aux représentants du personnels dans les délais prévus par l’article 27 du décret 2007-1470 du 15 octobre 2007. Ils demandent que les dispositions réglementaires soient respectées et en premier lieu que l’objet de la formation ne soit pas un critère de décision motivant le refus. »
 
Néanmoins, devant les arguments nombreux sur les deux dossiers présentés, l’Inspectrice d’Académie a accepté de revoir une situation et va demander une rallonge de 3 mois au rectorat. Ceci est à mettre au crédit des interventions opiniâtres des représentants FO. A suivre…

Questions diverses :

Informations : d’après l’IA, il y aurait 21 mois de congé de formation professionnelle attribué au département. Elle se félicite de cette situation. Le SNUDI FO rappelle qu’il y a 5 ans, le crédit était de 36 mois.  Il y aurait 12 demandes mais ni le service, ni l’IA ne sont en mesure de dire si ce sont 5 ou 6 personnels qui ont été satisfaits. La nébuleuse est largement entretenue.
 
Compte Personnel de Formation : le scandale continue ! En effet, l’ouverture de vos droits est purement fictive puisque notre employeur ne met pas les crédits en face. Seulement 2000€ sont attribués pour 3 demandes.
 
Stages MIN 2021/2022 : 6 départs (2 ASH – 3 Psy et 1 CPC) pour 12 demandes.
 
Temps partiels : 177 demandes. A ce jour, les réponses n’ont pas été données.
 
Ruptures conventionnelles : 1 demande (réponse fin mai).
 
Démissions : 2
 
Nombre de départs en retraites : 33
 
Messagerie et site internet : Le SNUDI FO est intervenu pour dénoncer les dysfonctionnement mais aussi la conception des outils informatiques de l’administration : multiplication des boîtes ( Boîte pro, boîte i-prof), site internet non fonctionnel, site Intranet (SELIA) où une truie ne retrouverait pas ses petits.
 
Supports stagiaires alternants : L’IA indique qu’elle réserve 7 supports pour les stagiaires alternants (Il s’agit d’étudiants qui n’ont pas le concours et à qui l’Administration demande de faire classe sur un 1/3 temps moyennant une indemnité de 430€/mois. Elle annonce vouloir les implanter sur les postes de complément des Maîtres formateur. Le SNUDI FO est en désaccord complet avec ce dispositif ministériel :

  • le ministère exploite ainsi des étudiants honteusement,
  •  Ceci occasionne une augmentation de la charge de travail des maîtres formateurs qui devront nécessairement chapeauter ces futurs collègues inexpérimentés,
  • Ceci amènera l’inspectrice d’Académie à « dégager », il n’y a pas d’autre mot, nos collègues qui effectuent depuis des années les tâches de « modulateurs » c’est à dire qu’ils effectuent la décharges des IMF.
  • Ce sont, en tout, 10 nouvelles fractions de poste qui ne seront pas attribuées aux personnels qui ont participé au mouvement.

 

Publié le Catégories Actions, Actualités interprofessionnelles

700 manifestants au Puy pour le 1er Mai

Publié le Catégories Actions, Actualités interprofessionnelles

700 manifestants, déterminés, ont participé à la manifestation du 1er Mai 2022, une semaine après l’élection présidentielle. Le refus de la réforme des retraites, l’augmentation des salaires comme l’ensemble des revendications sociales étaient dans toutes les têtes.

A peine réélu, le président de la République a indiqué qu’il se sentait légitime à mettre en œuvre son projet de recul de l’âge de la retraite et la mise à mort des régimes spéciaux.

Il a aussi annoncé un « changement de méthode » avec « la concertation ».

Interrogé sur le sujet, Yves VEYRIER secrétaire général de FO a réagi sur BFM BUSINESS : « cela ne peut pas être je décide du recul de l’âge de la retraite et je vous demande de mettre en œuvre la décision, ça ne marche pas comme ça!” et de rajouter ” On a déjà 62 ans d’âge légal, 67 ans pour un taux plein, 43 ans de cotisation, cela est déjà beaucoup trop.”C’est pour cela que ce premier mai 2022 était important : il s’agissait de la première manifestation syndicale après l’élection présidentielle. L’unité d’action affichée par une intersyndicale large autour de revendications nettes est un point d’appui pour les combats qui sont devant nous.Recevez ci-dessous le lien vers l’article du blog de l’Union Départementale FO sur la manifestation du premier mai avec des photos.

http://www.fo43.fr/2022/05/700-manifestants-au-puy-pour-le-premier-mai.html

Publié le Catégories CHSCT, Comptes rendus

Compte rendu du CHSCT D de la Haute-Loire du 4 avril 2022

Publié le Catégories CHSCT, Comptes rendus

La FNEC FP FO a défendu tous les dossiers et situations qui lui avaient été confiés.

Dans le compte-rendu FO, en pièce jointe, vous pourrez prendre connaissance des points évoqués:

– Enquête sur la maladie professionnelle du directeur de l’école Jules Ferry de Brioude: le CHSCT-D adopte les préconisations mais l’IA ne fait aucune annonce pour les mettre en œuvre!

– Situations d’écoles et d’établissements : A l’inverse de la posture de l’IA pétrie dans ses convictions et fermée à la discussion, les IEN prennent en charge les dossiers portés par FO, nous nous en félicitons.

– Fusion/Restructuration des écoles de Paulhaguet : la casse généralisée de l’école publique dans le secteur et attaques contre les statuts des personnels!

Publié le Catégories Mouvement des personnels

Mouvement 2022 : Mais que reste-t-il du mouvement des personnels ?

Publié le Catégories Mouvement des personnels

La circulaire mouvement est parue ce jour ainsi que le cahier des postes.
C’est la période angoissante pour nombre de collègues. Le mouvement arrive.
Auront-ils enfin un poste, une classe, une stabilité dans leur vie professionnelle donc personnelle ?

Continuer la lecture
Publié le Catégories Communiqués, Mouvement des personnels

Pour le retour à un mouvement clair et équitable : tous à la réunion départementale!

Publié le Catégories Communiqués, Mouvement des personnels

Ça suffit d’attendre des années pour avoir un poste !
Ça suffit des barèmes inventés par l’administration pour faire ce qu’elle veut !
Ça suffit les postes qui disparaissent chaque année !

Tous à la réunion départementale pour un retour à un mouvement clair et équitable

Mercredi 30 mars à 9H30 au Puy en Velay – école Michelet

Prenez connaissance du communiqué du SNUDI-FO 43 en pièce jointe

 Depuis plusieurs semaines, la colère gronde dans les écoles sur les conditions et les modalités du mouvement départemental. Une pétition à l’initiative de collègues du département exprime de nombreuses revendications portées par FO:

  • le retour à des règles claires et équitables,
  • le retour à un barème essentiellement basé sur l’ancienneté générale de service
  • le retour au contrôle des mutations par les représentants des personnels
  • L’arrêt des postes à profil et des postes réservés

La colère et le désespoir des collègues qui attendent chaque année d’être titulaires d’un poste sont légitimes. Afin de discuter avec l’ensemble des collègues syndiqués et non syndiqués de la situation, de discuter des moyens d’action pour retrouver un vrai mouvement équitable au service des personnels et non au service de l’administration, le SNUDI-FO appelle les personnels à une réunion départementale.

Il propose aux autres organisations syndicales d’y participer et soumet à la discussion la proposition d’un rassemblement devant l’inspection académique à la suite de la réunion afin qu’une délégation soit reçue.

Alors tous à la réunion pour un Mouvement clair et équitable

mercredi 30 mars  à 9 h30 à l’école maternelle Michelet, au Puy en Velay !


D’ores et déjà le SNUDI-FO 43 a fait une demande d’audience à l’inspectrice d’Académie, responsable locale du Ministre!

Pièce jointe

Publié le Catégories Mouvement des personnels

Mouvement départemental : Calendrier et réunions d’informations

Publié le Catégories Mouvement des personnels

STOP à la destruction du mouvement et des droits des personnels !

Le SNUDI-FO intervient auprès de l’IA concernant les postes du mouvement.
 
Alors que le calendrier du mouvement vient d’être publié sur i-prof, le SNUDI-FO 43 questionne l’IA sur les opérations de mouvements. (cf courrier joint)

Le calendrier du mouvement 

4 avril 2022 – 9hPublication du cahier des postes et de la circulaire mouvement
du 4 avril (9h00) au 15 avril (23h00) consultation des postes et saisie des vœux
19 avrilaccusé de réception du mouvement
Du 16 au 30 mai 2022accusé de réception du barème : délai pour contester votre barème
2 juin 2022accusé de réception du barème final
A partir du 3 juinconsultation des résultats du mouvement

Le SNUDI-FO dénonce :

Les conditions d’informations des personnels sur le mouvement :

Difficile de suivre, jugez par vous-mêmes : le calendrier du mouvement est publié sur i-prof mais c’est sur Selia qu’il faut aller rechercher la circulaire départementale concernant les postes à profil ou à exigence particulière. Et puis, il y a d’autres postes accessibles par la note rectorale, difficile à trouver sur Selia.

L’impossibilité de postuler sur certains postes

Certains postes ne figurent nulle part, comme certains postes d’Ulis alors comment faire pour y postuler dessus ? L’administration réserve déjà des postes à des personnels !

Un mouvement opaque et inéquitable

Le SNUDI-FO met en garde l’IA sur l’impact de retraits de postes du cahier des postes pour les réserver à des personnels, stagiaires…

Avec la loi dite « de transformation publique » rejetée et combattue par FO, c’est l’administration qui décide des règles, du barème et du mouvement ! C’est l’administration qui décide de ne pas publier tel ou tel poste !

Le résultat, c’est que le mouvement se rétrécit d’année en année, les collègues désespèrent à trouver ou à retrouver un poste !

Face aux règles imposées par l’administration, le  SNUDI-FO 43 accompagne les collègues pour défendre un mouvement transparent, égal pour tous !

Participez aux réunions pour vous aider à faire votre mouvement

  •  BRIOUDE : le mardi 5 avril et le jeudi 14 avril 2022, Place du Postel, immeuble de l’instruction, à partir de 16h30.
  • LE PUY : Dans les locaux de l’Union Départementale FO, 1 av St Flory, le lundi 4 avril à partir de 16h30 et le mardi 5 avril de 9h à 14h
  • MONISTROL : au château, le mardi 5 avril à partir de 17h et le jeudi 14 avril à partir de 17h30
  • YSSINGEAUX : le mardi 5 avril et le mardi 12 avril à partir de 16h30, à l’école élémentaire d’Yssingeaux


A propos d’une pétition mise en ligne par des enseignants de Haute-Loire…

Le SNUDI-FO 43 comprend la colère des personnels qui n’ont toujours pas de poste au bout de plusieurs années d’enseignement.

Pour rappel, c’est la loi de « transformation de la fonction publique » rejetée par FO qui permet à l’administration de décider, seule, des règles, des barèmes, des postes publiés sans aucune concertation avec les organisations syndicales. La règles des 100 points, c’est l’administration qui l’a mise en place !

Le SNUDI-FO a toujours défendu l’ancienneté générale de service comme élément principal dans le barème du mouvement, mais le gouvernement Macron/Blanquer veut en finir avec le statut.

Le SNUDI-FO a toujours défendu le droit à l’aménagement du poste de travail pour les collègues en situation de handicap. Mais c’est le Ministère et ses responsables locaux qui définissent leurs propres règles en la matière.

Le SNUDI-FO a toujours combattu la multiplicité des éléments du barème et la distribution de points selon des critères subjectifs dans le calcul du barème. Ce sont les décisions de l’administration qui aboutissent à opposer les collègues entre eux, qui introduisent la subjectivité et l’arbitraire, elles sont scandaleuses !

Les collègues initiateurs de la pétition posent les bonnes questions : il est anormal de devoir attendre des années pour avoir un poste. Les postes indispensables doivent être créés, les classes nécessaires doivent être ouvertes, les fermetures annulées. Les stagiaires doivent être formés dans les instituts de formation et non sur le tas.

Ces collègues ont raison : l’ancienneté doit être l’élément essentiel du barème, les personnels victimes de fermeture doivent être protégés, les personnels en situations de handicap doivent bénéficier de postes aménagés. Telles sont les revendications que porte le SNUDI-FO 43.

Pièce jointe