La FNEC FP FO appelle à la grève le vendredi 14 décembre !

En réponse aux propositions fumeuses de Macron:

Réunissons-nous, élaborons notre cahier de revendications,

Discutons de la grève pour gagner!

Hier soir, le président Macron n’a pas répondu à la colère légitime des citoyens, salariés, retraités, chômeurs, étudiants et lycéens. Il a même confirmé toutes les orientations gouvernementales en matière de contre-réformes:

– Rien sur l’augmentation générale des salaires, rien sur la revalorisation du point d’indice;

– Rien sur les services publics et les suppressions de postes;

– Rien sur les revendications des enseignants;

– Rien sur les revendications des AESH/EVS (pas de statut, pas de compensation de la CSG,…)

Quant à la prétendue augmentation du SMIC, elle sera financée par la baisse des cotisations sociales: c’est la poursuite du pillage de la sécurité sociale (ce qui sera donné d’une main est repris de l’autre).

Dans ce contexte, de nombreuses Unions Départementales et Syndicats appellent à la grève le vendredi 14 décembre.

La FNEC FP FO s’inscrit dans la construction du rapport de force nécessaire pour faire reculer le gouvernement en appelant également à la grève le vendredi 14 septembre (voir communiqué ci joint).

Le SNUDI-FO 43 invite tous les personnels qui le souhaitent à répondre favorablement à cet appel.

Dans ces conditions, les assemblées de secteur programmées jeudi 13 décembre prennent d’autant plus de sens. Venez nombreux pour établir le cahier de revendications et décider la grève.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous pouvons gagner!

Venez nombreux aux assemblées le jeudi 13 décembre,

BRIOUDE : ECOLE LA BORIE D’ARLES à 17h15

LE PUY : Ecole Maternelle MICHELET à partir de 17h30

MONISTROL : Le Château à partir de 16h30 

Lire la suite

L’heure est à l’action !

Des assemblées auront lieu

Jeudi 13 décembre à

BRIOUDE : ECOLE LA BORIE D’ARLES à 17h15

LE PUY : Ecole Maternelle MICHELET à partir de 17h30

MONISTROL : Le Château à partir de 16h30 

 La situation de notre pays est explosive :

Revendications salariales, pouvoir d’achat, mouvement des lycéens,…

MACRON et le GOUVERNEMENT traitent, les jeunes, les salariés, les retraités avec mépris ! Prenez connaissance du communiqué de la FNEC FP FO condamnant les violences contre les lycéens et exigeant qu’ils répondent aux revendications et négocient.

communiqué FNEC-9 décembre-

D’un côté ils font mine de reculer sur la question des taxes pour désamorcer le mouvement,  mais de l’autre ils maintiennent l’ensemble de leurs décisions et projets :

  • Le SMIC n’est pas augmenté
  • Le prix du carburant est toujours aussi cher
  • Le point d’indice déterminant le salaire des fonctionnaires reste gelé
  • Maintien du projet de retraite universelle par points et destruction du code des pensions civiles et militaires
  • Les 120 000 suppressions d’emplois dans la fonction publique sont maintenues
  • La fiscalisation de l’assurance chômage est en marche
  • Les atteintes au statut de la Fonction publique sont mises en œuvre : règles de mutations, fin du mouvement et des barèmes, promotions arbitraires, projets d’un statut de directeur d’école supérieur hiérarchique, regroupements massifs et fusions des écoles (comme à St Didier en Velay),
  • Pas de statut pour les personnels AESH
  • Pas de compensation de la hausse de la CSG pour les embauchés après le 1er/01/2018…

Lire la suite

Elections Professionnelles: FO reste et conforte sa 1ére place

FO progresse à tous les niveaux

Il est temps que le gouvernement réponde aux revendications

Le résultat des élections professionnelles ont confirmé la première place de FORCE OUVRIERE dans l’enseignement. FO détient 6 sièges sur 10 au comité technique départemental et progresse encore en voix laissant loin derrière les organisations qui ont soutenu la politique des différents ministères : de PPCR, à l’évaluation des enseignants, la réforme des rythmes scolaires et les propositions de carte scolaire de l’inspecteur d’académie. Le SE UNSA perd 1.6 points.

CTSD HAUTE-LOIRE

Inscrits

Votants

Blancs

exprimés

FO

FSU

UNSA

CFDT

CGT

SUD

SNALC

SNPTES

Voix

2644

1617

83

1534

730

320

286

41

64

41

48

4

%

61,16%

47,60%

20,90%

18,60%

2,70%

4,10%

2,70%

3,10%

0,20%

Sièges

10

6

2

2

En CAPD, le SNUDI FO progresse encore de 28 voix soit plus de 51% des voix et détiendra encore 3 sièges sur 5 à la CAPD.

CAPD HAUTE LOIRE

Inscrits

Votants

Blancs

exprimés

FO

FSU

UNSA

CGT/SUD

Voix

995

822

18

804

412

182

197

13

%

82,60%

51,24%

22,60%

24,50%

1,60%

Sièges

5

3

1

1

0

 

La FNEC FP FO , fédération des personnels de l’Education Nationale augmente cette année encore au niveau national : FO maintient et conforte ses 2 sièges au Comité Technique Ministériel. Force Ouvrière s’implante comme la 3ème organisation syndicale dans l’Éducation nationale et la 1ère organisation confédérée dans ce secteur avec 2 sièges de titulaires et 2 sièges de suppléants au CTM.

La FNEC FP FO gagne 1 siège au Comité Technique Académique. Avec une progression de 1.5 points,  elle obtient 3 sièges, du jamais vu dans l’académie! C’est le résultat des très bonnes progressions de tous les syndicats FO dans tous les départements.

FORCE OUVRIERE devient la première organisation représentant les personnels AED et AESH avec 2 sièges sur les 5 de la CCP

Ces élections professionnelles dans l’Education Nationale  sont donc marquées par les très bons résultats des syndicats FO.

Le SNUDI FO 43 remercie tous les collègues qui ont porté leur voix sur les listes FO, mais aussi les militants qui se sont engagés pleinement lors de ces élections.

MERCI !

Lire la suite

VOTER FO POUR RESISTER, REVENDIQUER, RECONQUERIR

    

Je défends mon statut de fonctionnaire d’Etat

Le ministre de l’Action publique vient de lancer une bombe contre le Statut général : généralisation des CDD de cinq ans, avec salaire au mérite, démantèlement des services publics et suppressions de dizaines de milliers de postes, mise en place d’un plan de départs dits « volontaires », privatisation des missions… Au même moment, le gouvernement présente son projet de régime universel de retraites par points, qui vise à liquider l’ensemble des régimes existants ce qui conduira obligatoirement à une retraite a minima pour tous : « ce n’est pas une réforme, c’est un projet de société », dit le Haut-Commissaire à la réforme.

Avec FO, je refuse la destruction des garanties collectives, et je revendique :

  • La défense du Statut général des fonctionnaires,
  • l’arrêt de l’arbitraire dans les promotions à la hors-classe et à la classe exceptionnelle,
  • l’abandon des mesures PPCR et de l’évaluation généralisée à tous les personnels,
  • le maintien de toutes les prérogatives des CAP, garantes de l’égalité des droits des agents dans leur carrière dans le cadre de leur statut particulier national

Je combats la remise en cause du Code des pensions

Contre un régime universel de retraites par points qui ne vise qu’à faire baisser le montant des pensions, pour le maintien du Code des pensions civiles et militaires qui garantit le paiement des pensions sur le budget de l’Etat, et le calcul de la pension sur la base de 75% du traitement indiciaire détenu les 6 derniers mois.

Je défends l’école de la République.  Retrait du projet de loi Blanquer !

Le Ministre de l’Education nationale vient de présenter son projet de loi qui bouleverse l’organisation de l’enseignement dans notre pays. Ce projet vise en effet à pousser à son terme l’application de la réforme territoriale du gouvernement précédent à l’Education nationale, en autorisant le gouvernement à «prendre par ordonnance les mesures (…) rendues nécessaires par le nouveau découpage du territoire national ».

Avec FO, je refuse : 

  • la fusion des académies découlant de la réforme territoriale,
  • le morcellement territorial de l’école, les rythmes scolaires, les programmes et les missions définis localement, l’évaluation des établissements et leur mise en concurrence, la destruction des services administratifs,
  • la réforme du baccalauréat

Je revendique: 

  • le rétablissement à tous les niveaux des programmes et horaires nationaux,
  • la défense des diplômes nationaux,
  • le maintien des lycées professionnels, menacés d’être livrés au patronat.

Je revendique l’augmentation générale des salaires et des traitements

Nos salaires sont bloqués depuis 2010. Le protocole PPCR, que FO n’a pas signé, soumet l’augmentation du point d’indice aux « indicateurs macro-économiques », autrement dit : les signataires de PPCR ont tourné le dos à l’augmentation générale des salaires ! Avec FO, je refuse la paupérisation des agents, les primes et indemnités à la tête du client, l’individualisation des carrières et des salaires. Et j’exige l’augmentation du point d’indice et le rattrapage de sa valeur par rapport aux prix (-16% depuis 2000).

Je veux la création des postes statutaires nécessaires !

Avec FO je revendique :

  • l’arrêt des politiques de suppressions de postes,
  • l’arrêt des regroupements et des suppressions de services, de CIO, d’écoles…,
  • la défense de nos postes statutaires, la création des postes nécessaires,
  • un plan de titularisation des contractuels et des recrutements par concours et sous statut.

Lire la suite

COMPTE RENDU DE LA CAPD DU 16 OCTOBRE: stages, rdv de carrière, RASED, éva Cp/CE1

Suite aux avalanches de mesures ministérielles, le SNUDI-FO a fait une déclaration en préambule. (ici: declaration CAPD 16 octobre 2018)

A cette déclarations, l’IA a répondu agir conformément aux directives ministérielles.
Pour le moment, il dit ne pas avoir de consignes par rapport aux règles de mouvement et est incapable à l’heure actuelle d’apporter des réponses.

Stages de formation continue (voir les candidats retenus ici: liste candidats stages)

L’administration a présenté les chiffres et indicateurs de la FC avec un volume de journées légèrement en baisse par rapport à l’année dernière.

Concernant les animations pédagogiques, le SNUDI-FO a déploré que le choix des formations départementales n’était pas appuyé sur une réglementation nationale, le département imposant ses thématiques, uniquement français et mathématiques. La réduction du champ des formations se fait aux dépens de la demande de la profession.

Le SNUDI-FO a dénoncé le manque de transparence du barème stage. Il manquait aux élus du personnel le nombre de semaines de stage déjà effectuées.

Lire la suite

Directeurs

Directeurs: stop la coupe déborde

Le SNUDI FO vous invite à dire stop: ne transmettez pas l’enquête « esculape », refusez de faire le travail des médecins scolaires!

Les directeurs ne sont pas corvéables à merci!

DRH, responsables de sécurité, gendarmes, assistants sociaux, … Et maintenant les directeurs d’écoles devraient être médecins scolaires?
Le renseignement d’ESCULAPE et la vérification de la vaccination des élèves relèvent de la compétence des médecins scolaires, pas des directeurs!

Petit problème, la médecine scolaire est exsangue du fait de l’austérité budgétaire appliquée à l’Education Nationale!

Cependant et contrairement à la consigne du Recteur, à ce jour les directeurs d’école n’ont aucune obligation de saisir le parquet si un élève n’est pas correctement vacciné.

Force Ouvrière s’adresse immédiatement au Recteur pour exiger qu’il retire ses consignes et pour revendiquer la création des postes de médecins et d’infirmières scolaires nécessaires pour appliquer une véritable politique de santé publique.

En tout état de cause, les directeurs ne peuvent supporter plus longtemps les conséquences du désengagement de notre administration. Ça suffit!

La FNEC FP FO saisira le prochain CHSCT-D sur la question de la charge de travail des directeurs et des chefs d’établissement.

Lire la suite

ATTENTION DANGER!

Fin du 2° Mouvement ?

Une raison de plus pour être en grève et à la manifestation le Mardi 9 Octobre

Lors d’un Groupe de Travail, le Ministère a annoncé des intentions inquiétantes qui concernent les permutations informatisées et les nominations.  

  1. Permutations intra-départementales informatisées : des remises en cause importantes des éléments du barème sont en préparation (minoration des situations familiales ou de santé). Pour le SNUDI FO c’est inadmissible.
  1. Le Ministère entend supprimer le 2° mouvement :

Quelles conséquences si ce projet venait à terme ?

  • Vous ne pourriez plus postuler sur les postes ou fractions de postes publiés aujourd’hui au second mouvement
  • Vous seriez nommés sur des zones géographiques et non sur des postes, laissant à l’administration toute latitude, sans aucun contrôle, pour effectuer des affectations sur les postes de cette zone
  • Les nominations ne seraient plus prononcées selon un barème
  • Les représentants du personnel à la CAPD ne pourraient plus contrôler que les nominations ne soient pas arbitraires
  • Vous seriez nommés à titre définitif sur des postes que vous n’avez pas demandés, l’administration voulant limiter au maximum les nominations à titre provisoire
  • Au regard de ces contraintes, il sera de moins en moins simple de renoncer à son poste, ce qui va restreindre encore plus les possibilités de mouvement

Lire la suite

Compte Rendu du CDEN du 28/09/2018

La FNEC FP FORCE OUVRIERE a défendu tous les dossiers qui lui avaient été confiés (lire le compte rendu détaillé ici: Compte rendu du CDEN du 28 septembre )

FO a obtenu le maintien pour l’année d’un poste à COUBON élémentaire et l’ouverture d’1/2 poste maternelle à BEAUZAC.  

A côté de ces mesures provisoires faites sur le dos des personnels ayant vu leur demande de travail à temps partiel refusée, bon nombre d’écoles réclamant une ouverture n’ont pas été satisfaites !  

C’est pourquoi FO a voté contre le projet global de carte scolaire !  

SYNDIQUEZ-VOUS AU SNUDI FORCE OUVRIERE  

VOTEZ FO AUX ELECTIONS PROFESSIONNELLES DE DECEMBRE 2018

Lire la suite

Convention « élus/Rectorat »

Convention « ruralité » Info ou intox ?

L’Inspecteur d’Académie de la Haute-Loire vient de s’exprimer sur son bilan suite à la Convention “élus/Rectorat” d’octobre 2015.

La FNEC FP FO tient à réagir en indiquant qu’il s’agit là de pure « COM ». 

Monsieur l’Inspecteur d’Académie prétend avoir conservé une cinquantaine de postes au regard des pertes d’effectifs de l’Ecole Publique en Haute-Loire. Au-delà de ce chiffre de 50 sorti d’on ne sait où, la FNEC FP FO rappelle pour sa part que plusieurs actions effectuées dans le cadre de cette convention ont eu des effets calamiteux pour l’Ecole Publique.

La fusion des 6 écoles publiques de la ville de BRIOUDE, décidée par le Maire de Brioude et l’Inspecteur d’Académie s’est traduite par la perte de 120 élèves dans les écoles brivadoises en 3 ans au profit notamment de l’école privée.

La tentative malencontreuse de déplacement de population scolaire à St Paul de Tartas, s’est traduite par la transformation du plateau en désert scolaire.

Lire la suite