CAPD 2ème PHASE AJUSTEMENT – 27/08/19

Publié le Catégories CAPD, Mouvement

La CAPD a débuté avec la présentation des nouveaux IEN :

  • Mme Laurence TITET IEN BRIOUDE
  • Mme Delphine DESCOT IEN Le PUY NORD
  • Mme Delphine SEMAIL IEN YSSINGEAUX

 

 

2ème PHASE D’AJUSTEMENT – Nomination d’office –

L’administration a nommé d’office les personnels sans poste à l’issue de la première phase d’ajustement . Les élus du SNUDI-FO ont dénoncé le manque de lisibilité des affectations en regrettant que les collègues n’aient pas pu postuler sur les postes restants. De plus, certains postes libérés à l’année, n’ont pas été donnés aux personnels sans poste mais laissés à la discrétion des IEN.

L’administration ajoute de l’opacité et du clientélisme au mouvement déjà bien attaqué par les nouvelles règles imposées par le ministère.

Un nouvel appel à candidature sur le poste de conseiller départemental arts visuels parait aujourd’hui sur le site de l’IA. Les personnels souhaitant y postuler auront jusqu’à jeudi midi pour le faire.

ATTENTION CHANGEMENT POUR LES DEMANDES DE DEPARTS A LA RETRAITE –

Il n’y aura aucune circulaire départementale pour les personnels retraitables. Un message sera envoyé sur I-PROF concernant les modalités des demandes. Les collègues souhaitant partir en retraite pour septembre 2020 doivent commencer les démarches dès maintenant.

Mouvement 27/08/19 Déclaration CAPD 27/08/19

CAPD PHASE AJUSTEMENT – 04/07/19

Publié le Catégories CAPD, Mouvement

Résultats de la phase d’ajustement du mouvement des professeurs des écoles et tableau d’avancement de la Hors Classe des PE.

Mouvement complémentaire :

Ce n’était pas gagné, les affectations ont eu lieu dans le cadre de règles garantissant un minimum d’équité et de transparence.

Cependant le SNUDI FO a voté contre le projet d’affectations dénonçant un passe-droit manifeste de l’administration dans l’affectation d’une collègue.

De plus au motif de protéger les sortants, SNUipp SE et administration refusent de faire les nominations au barème.

Les délégués du personnel du SNUDI FO sont intervenues sur de nombreuses situations individuelles.

13 collègues sont sans poste. Des infos seront données lors de la CAPD du 27 août sur leurs affectations.

Passage à la Hors Classe :

En préalable, le SNUDI FO a dénoncé le protocole PPCR (signé par le SNUipp et le SE) et le processus d’évaluation avec des appréciations subjectives voire scandaleuse sur les collègues.

Le SNUDI FO a également dénoncé la politique salariale du gouvernement qui a décidé une nouvelle fois de geler la valeur du point d’indice et donc d’entériner une nouvelle baisse de pouvoir d’achat des fonctionnaires.

L’élément marquant est l’avancée obtenue sur la prise en compte de l’ancienneté générale des services pour départager les ex aequo.

Cela permet à de nombreux collègues plus anciens, en particulier parce qu’ils étaient instituteurs d’accéder à la Hors Classe.

Cependant, tous les retraitables ne pourront pas partir hors classe sans prolonger.

Phase d’ajustement du mouvement 2019 Accès HC PE tableau 2019

Permanences 2° mouvement et mouvement TRS

Publié le Catégories CAPD, Informations, Mouvement

Groupe de travail pour la nomination des Titulaires de Secteur :

La galère continue ! Mais le syndicat a combattu les plans de l’IA et obtient le maintien de règles essentielles !

A l’image du mouvement de cette année scolaire, la nomination des TS s’est effectuée dans un cadre parfois surréaliste, rigide avec une marge de dialogue très réduite.

Encore une fois, de nombreux problèmes sont apparus :

  • Les  règles de fonctionnement de ce mouvement des TS n’ont pas été clairement explicitées aux participants.
  • Le fameux logiciel entraîne une fois de plus une forme de rigidité, sans possibilité de débloquer des situations tendues. Ainsi, alors que l’on pouvait trouver des solutions pour améliorer les affectations des personnels, l’administration a privilégié l’organisation des services au détriment des vœux des collègues. Elle a bien été aidée par les représentants du SE-UNSA qui préfèrent respecter les couplages des postes faits par l’administration plutôt que satisfaire au mieux les collègues.
  • De nombreuses propositions de couplages de postes par les IEN posent questions et sont inadaptées à la réalité du terrain.
  • Aucun IEN n’était présent, alors que certaines situations nécessitaient la validation du chef de service. Cela reste un groupe de travail, toutes les affectations devront être validées en CAPD.
  • Certains directeurs se sont vu imposés le changement de leur jour de décharge, sans aucune consultation, passant d’une journée complète à des demies journées sur les après-midis (compliqué pour les directeurs de maternelle).
  • Nous dénonçons que la circonscription du Puy Nord, il n’y ait pas assez de postes pour affecter tous les TS.

Le SNUDI FO a demandé le retour de toute urgence à un mouvement plus juste, plus clair, comme il l’était les années précédentes.

Pour cette année, et pour les sans poste,  l’action du syndicat a permis de maintenir  deux phases distinctes et se basant sur le barème (dont nous continuons de contester les paramètres fantaisistes). Les vœux devraient être examinés dans les même conditions que les années précédentes.

Pour info certains départements ont perdu tout contrôle par les délégués des affectations des personnels sans poste qui sont affectés de manière autoritaire en fonction des besoins de l’administration.

 

CALENDRIER DE LA PHASE D’AJUSTEMENT et Permanences du syndicat 

POUR LES PERSONNELS SANS POSTE A L’ISSUE DU PREMIER MOUVEMENT : 

63 personnels sont sans postes à l’issu du 1er mouvement et participeront donc à la phase d’ajustement, alors que 35 postes seraient présentés à la phase d’ajustement.

CALENDRIER :

Les personnels sans postes recevront au plus tard ce soir,  la liste des postes vacants et les règles de cette phase sur leur boîte professionnelle.

Les vœux devront être retournés  le 24 juin. La CAPD de cette phase d’ajustement devrait se dérouler le 4 juillet.

Pour des raisons de temps des permanences téléphoniques sont organisées :

Nous vous invitons à contacter les élus du personnels et les militants FO pour vous aider 

SNUDI FO: 04 71 05 55 01 ou 04 71 05 43 00      

Nathalie CHOVET : 06 33 24 04 68                       Laurent BERNE : 06 75 38 55 81                       Vincent DELAUGE : 06 07 08 03 65

Bruno GOLEO : 06 25 12 41 02                       Olivier ROCHETTE : 06 61 97 76 40                       Guy THONNAT : 06 77 11 44 39

Cathy BAUDUIN : 06 86 71 44 30                       Karine PARET : 06 36 93 92 18                       Mireille BONNET : 06 15 87 83 34

Laure MULLER : 06 30 03 37 54                       Jean Marie BAYARD : 06 26 33 51 52                       Emilie RANC : 06 19 36 34 41

Mouvement TRS 16/06/2019

Groupe de travail pour la nomination des Titulaires de Secteur

Publié le Catégories CAPD, Informations, Mouvement

 La galère continue !

A l’image du mouvement de cette année scolaire, la nomination des TS s’est effectuée dans un cadre parfois surréaliste, rigide avec une marge de dialogue très réduite.

Encore une fois, de nombreux problèmes sont apparus :

  • Les  règles de fonctionnement de ce mouvement des TS n’ont pas été clairement explicitées aux participants.
  • Le fameux logiciel entraine une fois de plus une forme de rigidité, sans possibilité de débloquer des situations tendues. Ainsi, alors que l’on pouvait trouver des solutions pour améliorer les affectations des personnels, l’administration a privilégié l’organisation des services au détriment des vœux des collègues. Elle a bien été aidée par les représentants du SE-UNSA qui préfèrent respecter les couplages des postes faits par l’administration plutôt que satisfaire au mieux les collègues.
  • De nombreuses propositions de couplages de postes par les IEN posent questions et sont inadaptées à la réalité du terrain.
  • Aucun IEN n’était présent, alors que certaines situations nécessitaient la validation du chef de service. Cela reste un groupe de travail, toutes les affectations devront être validées en CAPD.
  • Certains directeurs se sont vu imposés le changement de leur jour de décharge, sans aucune consultation, passant d’une journée complète à des demies journées sur les après-midis (compliqué pour les directeurs de maternelle).
  • Nous dénonçons que la circonscription du Puy Nord, il n’y ait pas assez de postes pour affecter tous les TS.

C’est pourquoi, le SNUDI FO demande le retour de toute urgence à un mouvement plus juste, plus clair, comme il l’était les années précédentes avec deux phases distinctes et se basant essentiellement sur l’Ancienneté Générale de Service.

ATTENTION, il est possible que des modifications apparaissent en dernière minute ce qui modifierait de fait la liste des postes proposés lors de la phase d’ajustement. Cela reste un groupe de travail, toutes les affectations devront être validées en CAPD.

 CALENDRIER DE LA PHASE D’AJUSTEMENT 

POUR LES PERSONNELS SANS POSTE A L’ISSUE DU PREMIER MOUVEMENT 

63 personnels sont sans postes à l’issu du 1er mouvement et participeront donc à la phase d’ajustement.

Environ 35 postes seront présentés à la phase d’ajustement.

Calendrier :

Les personnels sans postes recevront au plus tard demain soir (jeudi soir) la liste des postes vacants et les règles de cette phase sur leur boîte professionnelle.

Les vœux devront être retournés avant le 24 juin.

La CAPD de cette phase d’ajustement devrait se dérouler le 4 juillet.

Mouvement TRS 16/06/2019

CAPD Mouvement – 04 juin 2019

Publié le Catégories CAPD, Informations, Mouvement

Spécial CAPD Mouvement : De l’Utilité du syndicat.

Cette CAPD était consacrée au mouvement du personnel. Dans le cadre des nouvelles modalités, c’est dans une pagaille indescriptible qu’a eu lieu cette réunion. Malgré le travail des services de l’inspection académique, les décisions politiques du Ministre relayée par l’Inspecteur d’Académie entendaient remettre en cause des 2 mouvements, mettre en œuvre un barème où l’ancienneté serait systématiquement minorée. Cela aurait eu pour conséquence à ce que de nombreux collègues soient nommés d’office sans avoir pu faire des vœux.

Après la première phase, 58 collègues sont sans poste.

Les représentants du personnel et en particulier ceux du SNUDI FO ont obtenu

Une sorte de deuxième mouvement en 2 phases va avoir lieu.

  • La première concerne les Titulaires de secteurs (T.R.S) qui pourront postuler sur une liste de postes de leur circonscription constitués par les IEN.
  • La seconde phase permettra aux autres collègues sans poste, de postuler sur les supports restés vacants sur tout le département. (ATTENTION les découplages et reconstitution de postes ne seront plus possibles cette année)

Pour le SNUDI FO c’est une avancée importante, l’administration étant même allée jusqu’à proposer une affectation par zone géographique sans possibilité de postuler sur des vœux précis pour les personnels sans poste.

CALENDRIER PREVISIONNEL :

Mouvement des Titulaires de Secteurs : message dans la boîte pro le jeudi 6 ou le vendredi 7 juin avec la liste des postes pour postuler. Un Groupe de travail pour valider ces nominations devrait avoir lieu le 24 juin.

Mouvement des » sans postes » : message dans la boîte pro et vœux à faire entre le 27 juin et le 2 juillet 2019 CAPD mouvement complémentaire : dans la semaine du 8 au 12 juillet 2019.

  • Vœux « balayettes » : L’algorithme ministériel prévoyait la nomination d’office hors vœu large de collègues non satisfaits sur l’ensemble de leurs vœux. Ainsi ce sont les 3 plus fort barème « sans poste » que l’administration entendait nommer d’office à l’EREA ou l’ITEP et Valprivas.
    L’intervention du SNUDI FO a permis d’obtenir que les 3 collègues puissent refuser cette affectation. (Ils devront faire connaître ce refus par écrit).
  • Modulateurs : Les représentants du SNUDI FO ont du batailler ferme pour obtenir une priorité d’affectation pour ces collègues qui occupent ces postes depuis des années. L’IA a refuser dans un premier temps toute priorité avant de céder partiellement en accordant une priorité seulement pour cette année.
  • Points « Handicap » : plusieurs collègues sont victimes du dysfonctionnement de la MDPH qui n’a pas constitué leur dossier. Après de nombreux débats et suspensions de séance, l’IA a convenu que la situation de ces personnels soutenus par le médecin de prévention devait être prise en compte. Les points ont été attribués et plusieurs chaines de mouvement modifiées.
  • Poste d’IMF de la Borie d’Arles : l’administration a décidé de supprimer ce poste du mouvement (car non créé en carte scolaire) et donc de considérer les seuls vœux sur le poste d’adjoint de la Borie d’Arles à BRIOUDE
  • Saint martin de Fugères : le syndicat a obtenu la prise en compte de la situation des deux collègues en raison des mesures de carte scolaire : priorité sur la direction et sur le poste d’adjoint.
    Le SNUDI FO a soulevé le problème des collègues qui souhaitent absolument quitter leur poste et qui n’ont pas eu satisfaction. Jusqu’à présent ils pouvaient participer au 2° mouvement. Ce n’est aujourd’hui plus possible. L’IA a entendu nos remarques et indique qu’il traitera ces situations au cas par cas.
  • Barème Hors Classe :A la demande de tous les syndicats dont le SNUDI FO, le départage des ex aequo ne se fera plus sur la base de l’ancienneté dans le corps de PE mais sur l’ancienneté générale des services. Ainsi l’ancienneté de service des anciens instituteurs sera désormais prise en compte.
  • Stages MIN (organisés par le ministère) : 4 départs pour un budget de 2000€
MVT 2019 par NOMS Déclaration des élus du SNUDI FO 43 à la CAPD du 4 juin 2019

Compte-rendu CAPD 14/03/19

Publié le Catégories CAPD

CAPD ou la mise en application avant l’heure de la réforme de la fonction publique.

Sur tous les sujets traités aujourd’hui en CAPD, l’administration bafoue les droits des collègues à partir en formation, bafoue les droits des collègues sur leur nomination, bafoue les droits des personnels à être représentés pas les personnels.

Vous trouverez en pièce jointe la déclaration du SNUDI-FO à cette CAPD.


Bonification d’ancienneté pour le passage à l’échelon 7 et à l’échelon 9 : arbitraire – opacité

Le SNUDI-FO a une nouvelle fois dénoncé le dispositif PPCR et le système d’évaluation des collègues qui en découle. Mais en plus de l’arbitraire, l’administration a ajouté un critère de plus à l’opacité.

L’Inspecteur d’Académie a indiqué ne pas être en mesure d’expliquer les critères de classement des collègues promus plus rapidement à l’échelon supérieur. Impuissance de la part de l’IA ? Non, il s’agit plutôt d’une stratégie, d’un enfumage bien organisé !

Toujours est-il que les représentants du personnel n’ont plus de lisibilité pour contrôler les promotions : pas de barème, pas de critères de classement…

Le SNUDI-FO a rappelé ses revendications : la promotion des collègues suivant l’ancienneté générale de service et pas sur l’évaluation de PPCR .

Le SNUDI-FO a demandé à l’IA de fournir les critères de classement des collègues promus. Vous trouverez en pièce jointe les personnels promus à l’échelon 7 et à l’échelon 9.


Départ en formation CAPPEI : peut-on parler de formation lorsqu’il n’y a qu’un départ sur tout le département ?

Le SNUDI-FO a une nouvelle fois rappelé son opposition à une sélection des candidatures sur des critères opaques de l’administration (avis d’une commission, classement sur des critères peu lisibles…) et sur la parution des postes nécessitant un CAPPEI comme postes à profil (1er et 2nd degré).

Concernant le nombre de départ en formation, l’austérité s’applique sur le dos des personnels.

Après l’annonce de deux départs en formation CAPPEI, l’administration a annoncé en séance qu’elle ne risque d’en retenir qu’une seule. Mais de qui se moque-t-on ?

A la demande du SNUDI-FO pour justifier de cette restriction supplémentaire, l’administration a évoqué une sordide réalité d’enveloppe budgétaire contrainte et d’augmentation du coût de la formation.

Liste du départ en formation (!) :

Nadège VAILLANT 

Liste complémentaire :

Claire PETIOT


Congés de formation : coupe drastique dans les moyens alloués

L’administration a annoncé que l’enveloppe de moyens alloués passait de 24 mois à 21 mois et que le rectorat voulait bien accorder 1 mois supplémentaire (SIC !). En peu d’années, le contingent alloué est passé de 36 mois à 21 !

Le SNUDI-FO a demandé des explications sur le calcul de cette enveloppe. L’administration l’a détaillé, à savoir que ce calcul s’effectue sur le traitement brut et les indemnités des personnels du département. Cette enveloppe a baissé mais est-ce vraiment étonnant quand le gouvernement fait des économies sur le salaire des personnels (pouvoir d’achat), sur les promotions, sur les fermetures de postes… ?

Les représentants des personnels du SNUDI-FO ont une nouvelle fois dénoncé les économies faites sur le dos des collègues et la réduction de leur droit à bénéficier davantage du congé de formation.

Départs en formation:

Bélitrand Béranger Béatrice (2 mois), Farigoule Florence (5 mois), Michel Faux Magalie (2 mois), Filleton Bruno(1 mois), Diet Géraldine(8 mois), Coste Olivier (4 mois proposés)

Liste complémentaire :

1) Therme Roselyse (4 mois), 2) Leydier Eve-Anne (10 mois)

 


Permutations informatisés : résultats

Entrent dans le département :

Eric COMMERLY (15) – Nicolas CRAPET (77) – Adrien FAYARD (69) – Anne DROUET (95) – Judith REISSNER (95) – Nathalie SLAMA (63)

Sortent du département :

Maxime BONCORI (42)- Sébastien MATHIEU (63) – Corinne ROTH (13) – Juliette DELAIR (63) – Isabelle GUEY (63) – Mireille BOURGNE (63)

La CAPD d’aujourd’hui n’est qu’un avant-goût de la casse du service public organisée par le gouvernement. Il est temps de l’arrêter pour défendre la fonction publique, notre statut, nos droits, l’école publique, alors mobilisons-nous le 19 mars.

TOUS EN GREVE MARDI 19 MARS MANIFESTATION

au Puy 10h PLACE CADELADE

 

TOUS EN GREVE LE 19 MARS

 

Déclaration CAPD du 14 mars

Mouvement : destruction programmée par l’administration

Publié le Catégories CAPD, Mouvement

Groupe de travail mouvement

L’administration prononce la mort du mouvement basé sur l’ancienneté

POUR NOS DROITS, TOUS EN GREVE LE 19 MARS

Anticipation de la réforme de la fonction publique dans le département :

Dans la lignée de la réforme de la fonction publique et de la loi de « l’Ecole de la confiance », le ministère continue ses attaques contre le mouvement, le statut et la représentation des personnels. L’administration ne veut plus d’un mouvement départemental tel qu’il existait depuis de nombreuses années. Elle impose un mouvement s’inspirant de celui du secondaire et laisse à la marge l’Ancienneté Générale de Service et le dialogue avec les organisations syndicales.

Aujourd’hui, l’administration a organisé un simulacre de dialogue avec les organisations syndicales. La circulaire, déjà orientée sur la casse du mouvement et du statut, laissait aux représentants du personnel une légère marge de manœuuuvre pour la mise en place du mouvement où l’ancienneté était bien prise en compte. Aujourd’hui, il est clair que le ministère va plus loin que les orientations figurant sur la circulaire pour détruire le mouvement. C’est la mise en œuuuvre pur et simple du projet de réforme de la fonction publique qui entend sortir le mouvement des prérogatives des CAPD. Continuer la lecture de « Mouvement : destruction programmée par l’administration »

Compte rendu CAPD 29/01/19

Publié le Catégories CAPD

Mouvement, l’IA commence à reculer, maintenons la pression. Tous en grève Jeudi.

Après une CAPD houleuse, où l’administration a reconnu des erreurs, la secrétaire générale de l’IA a fait une annonce :

  1. Les titulaires de secteurs (nouvelles appellations d’affectation sans poste sur école) pourraient effectuer des « souhaits » qui seraient examinés en CAPD.
  2. C’est un premier recul mais l’essentiel des revendications demeurent : un second mouvement avec des vœux, des affectations au barème, un barème constitué essentiellement sur l’ancienneté restent à reconquérir
  3. A l?instar du gouvernement ces gens là ne comprennent que le rapport de Force. L’annonce d’une grève massive a commencé à entrouvrir la porte de la négociation (après 2 groupes de travail et un rassemblement). CONTINUONS !

Tous en GREVE au rassemblement

devant l?inspection académique Jeudi 31 janvier 2019 ? 14H00

 

Continuer la lecture de « Compte rendu CAPD 29/01/19 »

MOUVEMENT / CARTE SCOLAIRE : Grève le 31 janvier

Publié le Catégories Actions, Autres, CAPD, Carte scolaire, Mouvement

Mouvement :

Continuons la mobilisation jusqu?à la GREVE le 31 janvier si nécessaire !

Malgré les déclarations (inexactes d’ailleurs) consistant à dire qu?il ne faisait qu’appliquer les « injonctions ministérielles », l’Inspecteur d?Académie a pris 2 décisions importantes :

  • La CAPD du 24 janvier est reportée au 29 janvier
  • Le point sur le « mouvement » est ajourné, officiellement pour effectuer des ajustements.

Après discussion, devant l’Inspection académique, participants et organisations syndicales SNUDI FO, SE/UNSA et SNUipp/FSU ont convenu qu?il ne fallait pas en rester là et qu?il fallait continuer la mobilisation pour le retrait de la circulaire nationale sur les mutations et le retour aux règles du paritarisme départementales. La question d’une action nationale est d’ailleurs posée.

Le 29 janvier se tiendra la CAPD. Les délégués du personnel tenteront une nouvelle fois de défendre les revendications des personnels.


Dans l’attente, SNUDI FO, SE/UNSA et SNUipp/FSU appellent d?ores et déjà à la grève, le jour du Comité Technique, le 31 janvier pour les revendications suivantes :

  • le maintien de 2 phases de mouvement et donc le maintien de 2 saisies de
  • vœux sur des postes précis
  • aucun vœu géographique
  • le maintien de 2 CAPD mouvement
  • le maintien d’un barème départemental avec l?AGS, pilier du statut de PE, comme élément essentiel
  • L’attribution de tous les postes selon le barème

Carte scolaire :

non aux fermetures de classes

3 postes à rendre et 13 fermetures de classes programmées, l?école rurale, l?école maternelle sont toujours dans le collimateur.

Dans le même temps aucune création de poste de Titulaires remplaçants alors que la situation est dramatique.

Aucun poste de RASED n’est à l?ordre du jour.

Dans ces conditions, les syndicats SE UNSA ? SNUDI FO et SNUipp invitent :


  • L’ensemble des personnels à se mobiliser contre les suppressions de postes.
  • Les collègues des écoles concernés à informer les parents et les élus et à venir manifester avec des délégations les plus massives possibles le 31 janvier devant le l?inspection académique jour de tenue du Comité Technique qui discutera de la carte scolaire.

Tous en grève et au rassemblement

Jeudi 31 janvier 2019 ? 14H00 devant l’Inspection Académique

MOUVEMENT : MOBILISONS-NOUS !

Publié le Catégories Actions, CAPD, Mouvement

Les organisations syndicales SE-UNSA/SNUDI FO / SNUipp-FSU de la Haute Loire ont participé aux 2 groupes de travail sur le mouvement du personnel.

L’administration propose :

  • De supprimer le 2° mouvement
  • D?instituer des titulaires de secteurs affectés par les IEN
  • D?instituer les nominations d?office sur zones géographiques
  • De nier le droit des personnels à  àªtre représentés par les syndicats dans les CAPD afin que soit contrôlée l’application de règles claires et équitables
  • De multiplier les paramètres inadaptés dans le barème le rendant illisible
    Il y a danger de précarisation, d’arbitraire, de multiplication des situations difficiles.

Les syndicats SE-UNSA/SNUDI FO et SNUipp-FSU de Haute-Loire rappellent donc leurs revendications qui ont reà§u le soutien de près de 400 personnels.

  • Le maintien de 2 phases de mouvement et donc le maintien de 2 saisies de và·ux sur des postes précis
  • Aucun và·u géographique
  • Le maintien de 2 CAPD mouvement
  • Le maintien d’un barème départemental avec l?AGS, pilier du statut de PE, comme élément essentiel
  • L’attribution de tous les postes selon le barème

Ministère et administration locale font la sourde oreille malgré les avertissements.

C’est pourquoi, le SE-UNSA, le SNUDI FO et le SNUipp-FSU appellent l’ensemble des Enseignants du 1er degré du département à  un 1er rassemblement le mercredi 23 janvier à  10 heures devant l’Inspection Académique.

(cette réunion sera organisée dans le cadre d’une RIS et pourra àªtre décomptée des 108h).

Un préavis de grève commun a été déposé, si satisfaction n?était pas donnée à  ces revendications. (en pj)

TOUS AU RASSEMBLEMENT MERCREDI 23 JANVIER 2019 à  10h

devant l’Inspection Académique

Préavis de grève 24 janvier 2019

Appel intersyndical au 23 janvier