EVALUATION D’ECOLE : L’INTERSYNDICALE DEPARTEMENTALE EXIGE L’ARRET IMMEDIAT !

Publié le Catégories Evaluation d'école

Prenez connaissance de la déclaration commune du SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SE-UNSA de Haute-Loire en pièce jointe 

Dans le département, la résistance s’organise. De plus en plus d’écoles, accompagnée par le SNUDI-FO, annoncent leur refus de se soumettre à ces évaluations (Saint Geneys près Saint Paulien, Céaux d’Allègre, Vergongheon maternelle et élémentaire, Langeac maternelle, Saugues, …), d’autres écoles indiquent qu’elles prendront des postions similaires dès la rentrée.

Au comité technique, les organisations syndicales FO, FSU et UNSA ont adoptéà l’unanimité l’avis commun suivant :Le CTSD rappelle que rien dans le décret N°2017444 du 29 mars 2017 relatif aux obligations de service des enseignants du 1er degré ne peut obliger les équipes pédagogiques à participer à ces dispositifs. Ainsi le CTSD demande que l’administration rappelle le caractère non obligatoire de celles-ci aux écoles, laissant le libre choix aux équipes pédagogiques d’y participer ou non. Il demande qu’aucune pression ni insistance ne soit exercée sur les enseignants qui refuseraient d’y participer.
L’Inspectrice d’Académie a déclaré qu’elle devait appliquer les injonctions ministérielles.

FO reconnaît que l’IA doit bien se soumettre aux consignes du ministre qui lui demande de mettre en œuvre ces évaluations d’école. Pour autant, les injonctions ne sont adressées qu’à elle !  Elles ne sont pas adressées aux enseignants.

FO confirme donc que rien dans les obligations réglementaires de services des enseignants du premier degré ne les obligent à subir des évaluations collectives. Pour FO, l’IA ne peut contraindre les collègues qui ne le souhaitent pas à entrer dans ce dispositif. Elle doit confirmer, comme l’a fait, l’IA du Puy de Dôme, que ces évaluations ne peuvent se faire que sur la base du volontariat des personnels. Si vous refusez aussi d’être entraîné dans ce dispositif, contactez le SNUDI-FO

Pièce jointe