STOP AUX MUTATIONS ET AUX LICENCIEMENTS DES AESH ET AED DU DEPARTEMENT

Publié le Catégories Informations

Des dizaines d’AESH sont enlevés de leur poste. Leur seul choix: accepte ou « à la porte ».
Des AED sont purement et simplement licenciés sans aucune raison valable.

Trop, c’est trop, la FNEC FP FO 43 soutient toutes les initiatives en cours pour protéger nos collègues.


Signez les pétitions de l’école d’Aurec sur Loire, du lycée d’Espaly, du collège de Retournac en pièces jointes


A bas la précarité ! Stop aux mutations, stop aux licenciements !
 

La FNEC FP FO appelle tous les personnels des établissements et des écoles à se mobiliser pour défendre les personnels AESH et AED victimes de mutations non-voulues ou de licenciements. Elle invite les personnels AESH demandant la révision de leur affectation à remplir la fiche syndicale de suivi en pièce jointe pour contester les mutations imposées. Déjà une vingtaine de situations déposées auprès de l’Inspection Académique par la FNEC FP FO.

Information importante pour les AESH

Vous demandez la révision de votre affectation, ne signez pas tout de suite l’avenant à votre contrat! Vous avez un mois pour le faire, ce qui laisse le temps pour imposer un recul de l’administration et pour organiser la mobilisation.
 

Pour la FNEC FP FO il est grand temps que tous ces personnels bénéficient enfin d’un vrai statut qui les protège et d’un vrai salaire qui les fasse vivre.

Communiqué AESH-AED Pétition AESH Aurec
Motion Retournac Fiche de suivie affectation des AESH juin 2020 PETITION pour le reemploi AED

Rassemblement du 24 juin

Publié le Catégories Informations

Mercredi 24 juin Rassemblement devant l’Inspection Académique de la Haute-Loire

A l’appel de FO FSU SUD

Arrêt des contre-réformes : statut de directeur, 2S2C, travail en distanciel, précarisation accrue des AESH

Une centaine de participants au PUY, des milliers dans toute la France et au Ministère

« Trop c’est trop, il faut que tout cela s’arrête, la rentrée ne peut avoir lieu dans ces conditions. »

Les responsables syndicaux de FO et de la FSU ont pris la parole pour vilipender le Ministre qui profite de la crise sanitaire pour faire passer des réformes dont personne ne veut. Ils ont dénoncé l’état d’urgence sanitaire prétexte à remettre en cause la démocratie. Une responsable FO AESH a expliqué en quoi les nouvelles affectations sur PIAL allaient nuire aux personnels qui seront plus que jamais précarisés mais aussi aux élèves en situation de handicap.

L’Inspectrice d’Académie toujours très à l’écoute des personnels et de leurs représentants avait fait savoir dans la matinée qu’ils pourraient laisser leurs revendications à la conciergerie de l’IA.

Donc nous n’aurons pas de réponse dans l’immédiat!

Pour l’abandon du projet de loi sur la direction d’école

Signez la pétition intersyndicale nationale SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT éduc’action, SUD Education

« Nul besoin de cette proposition de loi, nul besoin d’emploi fonctionnel pour répondre aux revendications des personnels »

https://direction-des-reponses-immediates.fr/

Rassemblement du 24 juin

Publié le Catégories Informations

Remise en cause du mouvement, déréglementation et individualisation, le ministre détricote tous les droits collectifs.

Le SNUDI-FO revendique

  • L’abrogation de la Loi Dussopt de Transformation de la Fonction Publique!
  • L’abandon du logiciel Mvt1d !
  • Pour le retour du contrôle des opérations du mouvement et maintien du contrôle de l’avancement par les délégués du personnel en CAPD !
  • Contre les 2S2C,
  • Contre le statut de directeur supérieur hiérarchique,
  • Pour la défense de l’école de la République et des statuts

II est urgent de réagir 

Tous au rassemblement à l’appel de la FNEC FP FO, FSU et SUD éducation de Haute Loire

Devant l’Inspection Académique le mercredi 24 juin à 14h30

Appel intersyndical rassemblement 24 juin

1er rassemblement d’après confinement – informations ASA garde d’enfant/personnels à risque

Publié le Catégories Informations

Conférence de presse des fédérations syndicales FO – FSU – UNSA – SUD et CGT devant l’Inspection Académique 

La crise sanitaire ne doit pas être prétexte à remettre en cause la démocratie et à ressortir les contre-réformes. Les syndicats ont refusé de siéger. (voir prise de parole en pj)

http://www.zoomdici.fr/actualite/-Que-la-crise-ne-soit-pas-un-pretexte-pour-deregler-l-Education-Nationale–id175967.html#commentaires

Or le Ministre BLANQUER veut :

  • Instituer un statut de directeur supérieur hiérarchique sous la coupe de la collectivité
  • Faire effectuer des missions d’enseignement par des personnels non enseignants (territoriaux, associatifs, retraités, volontaires)  (2S2C) activités artistiques ; culturelles et sportives
  • Institutionnaliser le travail en distanciel
  • Remettre en cause le statut de fonctionnaire d’Etat et relancer les réunions en vue de la réforme des retraites qui était parait-il suspendue.

L’Union Départementale FO avec Solidaires, les JG et le Réseau Lycéen exigent l’arrêt de l’Etat d’urgence 

200 personnes ont participé au 1er rassemblement syndical d’après confinement hier soir, devant la préfecture pour défendre la liberté de se réunir et de manifester. (voir prise de parole en pj)

https://www.leveil.fr/puy-en-velay-43000/actualites/manifestation-au-puy-en-velay-le-gouvernement-utilise-la-crise-sanitaire-pour-remettre-en-cause-nos-droits-video_13793623/

 

Annonces du 1er Ministre : l’école ouvre mais le protocole reste le même. Comment est-il possible d’accueillir plus d’élèves avec les mêmes conditions ?


Aucune réponse du Recteur lors du CHSCT-Académique de ce matin qui renvoie tout au niveau local comptant une fois encore sur les personnels pour organiser l’école et prendre toutes les responsabilités. Inadmissible!
Si vous ne pouvez pas accueillir tous les élèves dans vos écoles dans les prochains jours, contactez le SNUDI-FO, renvoyez les parents vers vos IEN.

Autres infos CHSCT-A:
Le dispositif d’ Autorisations Spéciales d’Absence pour garde d’enfant est prolongé jusqu’au vendredi 5 juin dans l’attente d’un arbitrage Fonction Publique. La FNEC FP FO écrit au Ministère pour exiger une réponse dans les plus brefs délais sans attendre le 5 juin.
L’éloignement du poste de travail est reconduit pour l’ensemble des personnels (personnels à risque et proches) qui en bénéficiait jusque là.
Informez vos IEN et contactez le syndicat pour tout problème.
Les dispositions pour les AESH restent les mêmes.
 

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits. Inacceptable !

Résister et revendiquer : Participez aux réunions d’infos

Pour le SNUDI FO, l’heure est venue de reprendre les actions de résistance pour éviter la destruction de l’école publique et des statuts. Il vous invite à participer massivement aux réunions de secteurs qui se dérouleront encore en visio, faute de trouver des salles pour pouvoir le faire en présentiel

 Jeudi 4 juin à 17h30
Arrondissements de Brioude
En visio : https://us02web.zoom.us/j/85379933987

Mardi 9 juin à 17h30
Arrondissements de Monistrol/Yssingeaux
En visio : https://us02web.zoom.us/j/86709068242

Jeudi 11 juin à 17h30
Arrondissement du Puy
En visio : https://us02web.zoom.us/j/86703097330

Prise de parole FO 28 mai 2020 Conférence de presse 28 mai

Rentrée impossible ! Tous aux réunions en visio

Publié le Catégories Informations

Le protocole National est inapplicable

Les gestes barrières sont impossibles à faire respecter

Il n’y a ni test, ni matériel de protection conformes

Notre responsabilité est engagée !

Cette rentrée ne peut avoir lieu dans ces conditions, ni le 11, ni le 12 ni après.

« Ce n’est pas d’un sursis dont nous avons besoin mais de réelles garanties sanitaires. »

Les 40 directeurs réunis avec le SNUDI FO 43 mardi 5 mai le disent :

« (ils) considèrent donc que les personnels sont fondés à refuser d’accueillir les élèves le 12 mai et les jours suivants tant que les préconisations sanitaires (tests, masques FFP2, …) »ne seront pas mises en pratique. (Motion complète en pj)

La Fédération FO de l’enseignement a adressé une lettre à l’Inspectrice d’Académie reprenant l’ensemble des interrogations des personnels pour qu’elle y apporte des réponses lors de la réunion du CHSCT D qui aura lieu jeudi 7 mai. (cf courrier en pj)

Vous avez dit « responsabilité » ?

Dans l’immédiat, le SNUDI FO invite les directeurs à ne signer aucun courrier, notamment à destination des parents, et encore moins le modèle adressé par l’inspectrice d’académie via les IEN dans les écoles qui est non conforme et contradictoire à la circulaire ministérielle du 4 mai 2020. Toute signature engagerait votre responsabilité.

C’est à l’administration et non aux personnels de donner et d’assumer la responsabilité » des consignes.

Participez aux réunions en visio avec le logiciel zoom

Enseignants / Aesh / personnels territoriaux / parents d’élèves

Jeudi 7 mai 17 heures
Arrondissements du PUY
https://us04web.zoom.us/j/78397672207

Jeudi 7 mai 17 heures
Arrondissements de Monistrol/Yssingeaux
https://us02web.zoom.us/j/88251409356

Vendredi 8 mai 17 heures
Arrondissement de Brioude
https://us02web.zoom.us/j/89592678186

Pour participer aux réunions :
Télécharger le logiciel zoom sur : https://us04web.zoom.us/
Cliquer sur le lien de la réunion de votre choix à l’heure et à la date indiquée

Nous invitons transmettre, par tous les moyens votre disposition, les dates et heures de réunions ainsi que les liens aux AESH et agents territoriaux de vos écoles, à vos parents d’élèves, élus,…

Dernière minute

Hier mardi au Comité Technique ministériel, à la question posée par FO sur la garde d’enfants pour les personnels il a été répondu que les Autorisations Spéciale d’Absence seraient maintenues pour le mois de mai.

Pétitions 

Continuez de signer et de faire signer la pétition unitaire départementale FO, FSU, UNSA, CGT, SUD avec la FCPE contre la reprise des cours sans dépistage systématique et sans les protections nécessaires:
http://snudifo43.fr/petition-depistage/

Continuez à signer et faire signer la pétition nationale de la FNEC FP FO :
https://www.fo-fnecfp.fr/le-11-mai-ou-apres-pas-de-reprise-sans-depistage-systematique-sans-tous-les-moyens-de-protection-necessaires/

Pièces jointes

  • Motion des directeurs
  • Lettre IA CHSCT-D
  • Vœu CTM
Motion des directeurs et directrices Lettre IA CHSCT D Voeu CTM

Contre la reprise le 11 mai dans ces conditions

Publié le Catégories Informations
 

Le protocole d’ouverture des écoles et établissements est inapplicable!



Sur le plan sanitaire:
Le 11 mai, le gouvernement envoie les personnels et les enfants au casse-pipe
Incapable de fournir les masques de protection, le ministère vient de modifier, aujourd’hui, le protocole qui indique que les masques ne sont plus obligatoires pour enseigner!

Sur le plan pédagogique:
Le gouvernement se sert de l‘école comme garderie du MEDEF remettant en cause les missions des enseignants
 
Sur le plan juridique :
Pour se couvrir de l’impossibilité de faire respecter les gestes barrières et les consignes de protection dans les établissements, le gouvernement utilise un protocole pour engager la responsabilité pénale des personnels.
Cf analyse juridique « sur la responsabilité des enseignants à compter du 11 mai 2020 »

 
Le protocole de réouverture des écoles et des établissements enterre toutes nos revendications. D’autant plus, que Blanquer se sert de la crise sanitaire et de la réouverture des écoles pour transférer la gestion complète des écoles aux mairies et pour remettre sur la table la question du statut de directeurs.
 

Pour le SNUDI-FO, c’est NON!

Les personnels ne demandent pas un statut de chef d’établissement pour les directeurs, ils demandent qu’on cesse de leur confier des missions qui ne relèvent pas de leur travail et des responsabilités qu’ils ne peuvent pas assumer.

Les personnels ne veulent pas être sous la coupe des élus locaux, ils veulent garder leur statut de fonctionnaire d’Etat.

Le gouvernement utilise la crise sanitaire pour s’en prendre aux statuts, aux obligations réglementaires de service, au cadre national et républicain de l’Ecole. Nous ne les laisserons pas faire!
 
Non à la remise en cause des statuts
Non à la territorialisation de l’école!
Non au protocole de réouverture des écoles!
Non aux directives ministérielles illégales et dangereuses!
 
La question de l’action collective pour refuser de rentrer le 11 mai dans ces conditions est donc posée.
 
Les près de 200 personnels de l’Education Nationale, territoriaux, parents d’élève, réunis la semaine dernière avec l’Union Départementale FO, les syndicats FO de l’enseignement et des territoriaux ont décidé de se revoir cette semaine pour discuter et décider.

Participez aux réunions en visio avec le logiciel zoom


 Jeudi 7 mai à 17h
Arrondissements du PUY
En visio : https://us04web.zoom.us/j/78397672207
 
Jeudi 7 mai à 17h
Arrondissements de Monistrol/Yssingeaux
En visio : https://us02web.zoom.us/j/88251409356
 
Vendredi 8 mai à 17h
Arrondissement de Brioude
En visio : https://us02web.zoom.us/j/89592678186
 
Mardi 5 mai à 17h
Réunion des directeurs et directrices du département
https://us02web.zoom.us/j/89755321151
 
 
Pour participer à une réunion :
Télécharger le logiciel zoom sur : https://us04web.zoom.us/download
Cliquer sur le lien de la réunion de votre choix à l’heure et à la date indiquée.

Nous invitons à transmettre, par tous les moyens à votre disposition, les dates et heures de réunions ainsi que les liens à vos collègues, aux AESH et agents territoriaux de vos écoles, à vos parents d’élève, vos élus,…
La FNEC FP FO invite les autres organisations syndicales à y participer
 

Pétitions 

Continuez de signer et de faire signer la pétition unitaire départementale FO, FSU, UNSA, CGT, SUD avec la FCPE contre la reprise des cours sans dépistage systématique et sans les protections nécessaires:
http://snudifo43.fr/petition-depistage/

Continuez de signer et de faire signer la pétition nationale de la FNEC FP FO:
https://www.fo-fnecfp.fr/le-11-mai-ou-apres-pas-de-reprise-sans-depistage-systematique-sans-tous-les-moyens-de-protection-necessaires/
 

Pièces jointes

  • Le protocole d’ouverture des écoles maternelles et élémentaires.
  • Communiqué national du SNUDI-FO direction d’école
  • Compte rendu d’audience de la FNEC FP FO avec Blanquer
  • Analyse juridique « sur la responsabilité des enseignants à compter du 11 mai 2020 » reçu par l’intermédiaire de l’Autonome de Solidarité.
  • La lettre de l’Union Départementale FO aux maires
  • Le communiqué de l’Association des Maires de France
Lettre UDFO43 aux maires et president du CD Communiqué AMF PROTOCOLE SANITAIRE
Communiqué SNUDI-FO direction CR Entrevue avec le ministre Analyse juridique responsabilité des enseignants

Réunion des directeurs et directrices

Publié le Catégories Informations

Aux directeurs et directrices des écoles publiques du département

Le protocole de réouverture des écoles est inapplicable

La reprise le 11 mai n’est pas possible
 

19 directeurs et directrices du département lancent un appel à leur collègues directeurs du département pour se réunir, avec le SNUDI-FO, suite à la parution du protocole inapplicable pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires.
 
 

Appel des directeurs des écoles publiques de Haute-Loire

 

Chers, chères collègues directeurs et directrices,

Nous avons été nombreux à réagir au mail de notre collègue directrice de Sembadel qui soulève toutes les questions que pose la décision du gouvernement de rouvrir les écoles le 11 mai.

Le protocole sanitaire de réouverture des écoles maternelles et élémentaires est inapplicable.

Gestes barrières, distanciation sociale, présence de masques, organisation des temps scolaires et périscolaires, responsabilités des directeurs et des adjoints, toutes ces questions méritent que nous en discutions.

C’est pourquoi, nous, directeurs et directrices syndiqués au snudi-fo et non-syndiqués, vous proposons de nous réunir en visio, avec le SNUDI-FO, le mardi 5 mai à 17h.

Télécharger le logiciel zoom sur : https://us04web.zoom.us/
Lien pour participer à la réunion : https://us02web.zoom.us/j/89755321151

Brun Philippe directeur de Céaux d’Allègre
Besset Julien directeur de Fontannes
Garrisi Priscilla directrice de Sembadel
Berthucat Laure directrice de l’école maternelle Michelet Le Puy
Berne Julien directeur de l’école élémentaire d’Aurec sur Loire
Roiron Sandrine directrice de l’école maternelle de Saint germain Laprade bourg
Cardinale Laurie directrice de l’école élémentaire de Saint Germain Laprade bourg
Boyer Vanessa directrice de l’école maternelle d’Aurec sur Loire
Chaniac Sandra directrice de l’école élémentaire de Montfaucon en Velay
Giraud Justine directrice de Frugères les Mines
Dompietrini Joël directeur de Vézézoux
Guedes Michaland Laurianne directrice de Riotord
Escoffier Véronique  directrice de l’école élémentaire de Saint Didier en Velay
Chauvet Céline directrice de Lapte-Verne
Medard Sandrine directrice de Vieille Brioude
Gibert Emilie directrice de Dunières
Guidi Sandrine directrice de Monistrol l’école Lucie Aubrac de Monistrol sur Loire
Meyssonnier René directeur de l’école Albert Jacquard de Monistrol sur Loire
​Petiot Delphine de l’école de Beauzac

Pour le SNUDI-FO, ce n’est pas aux directeurs et directrices d’écoles de porter la responsabilité de la réouverture des écoles. Ce protocole, en plus de leur transférer des tâches inapplicables qui ne relèvent pas de leur mission, engage la responsabilité pénale des personnels en lieu et place de l’Etat employeur pour non application des consignes de protection.
Afin de s’exonérer des problèmes juridiques que pourraient entraîner la réouverture précipitée des écoles, le ministre tente une nouvelle fois de remettre la question du statut de directeur sur la table.
Le statut ne protégera pas plus les directeurs, bien au contraire, il les placera en première ligne!

Depuis des jours, l’Inspectrice d’Académie et les IEN, sur ordre de Blanquer, ne délivrent plus aucune consigne aux personnels . Ce sont les maires qui décident, de tout ou presque, des modalités d’ouverture des écoles, du nombre d’élèves à accueillir, du service des enseignants, de la pédagogie à mettre en place,… Blanquer se sert de la réouverture des écoles pour transférer la gestion complète des écoles aux élus municipaux. 
Le statut de directeur d’école permettra de placer les directeurs sous la coupe des collectivités territoriales. 

Pour le SNUDI-FO, c’est NON!
Les personnels ne demandent pas un statut de chef d’établissement pour les directeurs, ils demandent qu’on cesse de leur confier des missions qui ne relèvent pas de leur travail et des responsabilités qu’ils ne peuvent pas assumer.

Les personnels ne veulent pas être sous la coupe des élus locaux, ils veulent garder leur statut de fonctionnaire d’Etat.

Le gouvernement utilise la crise sanitaire pour s’en prendre aux statuts, aux obligations réglementaires de service, au cadre national et républicain de l’Ecole. Nous ne les laisserons pas faire!
Non au statut de directeur!
Non à la territorialisation de l’école!
Non au protocole de réouverture des écoles!
Non aux directives ministérielles illégales et dangereuses!
 

Vous trouverez en pièce jointe
– le protocole d’ouverture des écoles maternelles et élémentaires.
– une analyse juridique « sur la responsabilité des enseignants à compter du 11 mai 2020 » reçu par l’intermédiaire de l’Autonome de Solidarité.
– la lettre de l’Union Départementale FO aux maires

Continuez de signer et de faire signer la pétition unitaire départementale FO, FSU, UNSA, CGT, SUD avec la FCPE contre la reprise des cours sans dépistage systématique et sans les protections nécessaires:

Analyse juridique responsabilité Lettre UDFO43 aux maires et president du CD PROTOCOLE_SANITAIRE

Réunions publiques en visio

Publié le Catégories Informations

Vendredi 24 avril

« Sans les mesures de protections efficaces (tests systématiques, masques FFP2), pas de reprise ! »

Motion des 80 enseignants, AESH, ATSEM, agents territoriaux, salarié des transports, parents d’élève réunis avec les syndicats FO de l’enseignement et des territoriaux le 24 avril en visio


Lundi 27 avril

Mr le ministre vos consignes ne sont pas réalisables, les conditions sanitaires n’assureront pas la sécurité des personnels et des élèves :

Le 11 mai, la rentrée n’est pas acceptable !

Motion des 54 enseignants du public et du privé, AESH, ATSEM, agents territoriaux, parents d’élèves et salariés du privé réunis avec les syndicats FO de l’enseignement et des territoriaux le lundi 27 avril 2020


Mardi 28 avril

Les conditions sanitaires n’assureront pas la sécurité des personnels et des élèves : le 11 mai, le 18 mai ou en juin la rentrée n’est pas acceptable !

Pas de rentrée ni le 11 mai, ni le 18 ni en juin comme le recommande le Conseil Scientifique !

Motion des 40 enseignants du public, ATSEM, agents territoriaux et administratifs, parents d’élèves réunis avec l’Union Départementale FO, les syndicats FO de l’enseignement et des territoriaux, la FSU territoriaux le mardi 28 avril 2020