CTSD de rentrée : carte scolaire – évaluation d’école – questions diverses

Publié le Catégories CDEN / CTSD, Comptes rendus

Remise en cause de l’école publique, l’IA persiste et signe!

Fidèle à la ligne de conduite dictée par le Ministère: déstabiliser toujours plus l’école publique et détricoter les statuts, l’Inspectrice d’Académie a refusé de répondre positivement à toutes les demandes d’ouverture de classes et de postes légitimes portées par FO. Elle maintient toutes les mesures de cartes scolaires à la hache prononcées en février et juin dont la suppression pure et simple de 4 écoles publiques du département.

Demande d’ouverture de classe :
– A Pradelles: REFUS!!! (un TR sera mis à disposition qui pourra être enlevé du jour au lendemain en fonction de la pénurie de personnels dans les autres écoles du département)
– A Craponne: REFUS!!! (demande de réouverture de la classe fermée en Juin alors que les effectifs étaient au dessus du seuil)
– A Bas en Basset maternelle: REFUS!!! (demande de réouverture)
– A Lichemialle : REFUS!!!
– Au Pertuis: REFUS!!!
– Au Chambon sur Lignon: REFUS!!!
– A St Pierre Eynac: REFUS!!!

Demande d’ouverture de postes d’UPE2A :
à Yssingeaux: REFUS!!!
à Brioude: REFUS!!!

Demande de création de postes de Remplaçants : REFUS!!!

Demande d’ouverture dans les collèges :
– D’une classe de 4ème à Jules Vallès au Puy : REFUS!!!
– D’une classe de 5ème à St Julien Chapteuil : REFUS!!!
– D’une classe de 6ème à Brioude : REFUS!!!

C’est bien à un saccage de l’école publique au profit de l’enseignement privé auquel nous assistons dans notre département. Tout est fait pour fragiliser les écoles publiques et pour placer les personnels dans l’incapacité de faire correctement leur métier.
A l’opposé, l’enseignement privé se paye la part du lion suite aux mesures prises par l’Inspectrice d’Académie. Le Regroupements des écoles de Brives a entrainé le départ de 28% des élèves de Corsac dont plusieurs dans le privé. Le regroupement des écoles de Paulhaguet a entraîné la fuite de 10% des élèves  scolarisés vers l’école privée de Brioude. Partout où ils ont été faits, contre l’avis des personnels, ces regroupements s’avèrent une catastrophe pour l’école publique. Et combien de départs ou de non scolarisations d’élèves dans les écoles publiques de Craponne, de Bas en Basset?
Prenez connaissance des analyses de rentrée et des revendications de la FNEC FP FO, en lisant le communiqué FO, en pièce jointe, distribué lors  de la conférence de presse qui s’est tenue après le CTSD.
Au regard du contexte social extrêmement tendu (salaire, pouvoir d’achat, manque de postes, destruction des services publics, projet de réforme des retraites, …) le SNUDI-FO organisera, dans les plus brefs délais, des réunions d’informations syndicales ouvertes à tous les personnels syndiqués et non-syndiqués pour discuter de la situation et de ce qu’il convient de faire pour que les revendications soient satisfaites.

Evaluations d’école: Les refus de participer s’enchainent, l’Inspectrice d’Académie tergiverse.

De nombreuses écoles sélectionnées pour participer à l’évaluation de leur école  avaient, dés le mois de Juillet, fait connaître leur demande de sortir de ce dispositif (Céaux d’Allègre, Saint Geneix près St Paulien, Vergongheon maternelle et élémentaire, Langeac maternelle, Saugues,…). En cette rentrée, les collègues des écoles de Michelet maternelle et élémentaire et Pagnol maternelle et élémentaire au Puy ont fait savoir qu’elles refusaient également ces évaluations.

La FNEC FP FO a rappelé lors du CTSD, que rien, dans les obligations réglementaires de service des enseignants, ne pouvait les contraindre à participer à ces évaluations collectives qui plus est avec les parents, les élèves, les élus et les partenaires extérieurs. La FNEC FP FO a rappelé également l’opposition unanime de l’intersyndicale à ces évaluations d’école et leur demande d’abandon du dispositif.

Face au refus majoritaire des écoles, Madame l’Inspectrice a été contrainte de reporter la première date de réunion de mise en œuvre des évaluations d’école prévue le 14 septembre. Elle a alors indiqué qu’elle “ne voulait pas la bagarre sur ce sujet” et “ne souhaitait pas être coercitive”.

Pour la FNEC FP FO, la seule façon de ne pas avoir la bagarre c’est de répondre positivement  aux demandes de sortir du dispositif d’évaluation d’école des écoles qui l’ont saisie. La FNEC FP FO invite les écoles concernées par ces évaluations qui ne l’auraient pas encore fait, d’envoyer, elles aussi, leur courrier de demande de sortir du dispositif.

Le SNUDI-FO se tient à la disposition des écoles et des collègues pour leur communiquer une lettre type de refus. Contactez vos représentants FOL’IA tergiverse, on peut la faire reculer, elle et le ministre, sur cette question
Abandon immédiat des évaluations d’école

Informations complémentaires données au CTSD

  • 24 contractuels recrutés dans le départementtous placés sur des postes vacants au concours.
  • 18 TR sur des remplacements à l’année (dont plusieurs sur des postes vacants)
  • Décharges des directions des écoles à 3 classes : Suite au courrier de FO, Madame l’Inspectrice indique que le calendrier sera respecté, tous les directeurs auront leurs décharges en temps et en heures. Au regard de la situation catastrophique de la brigade de remplaçants, il est à craindre que les planning ne soient pas tenus. Contactez le SNUDI-FO pour tout problème.

AESH

  • même nombre d’AESH que l’an dernier : où sont passés les 4 000 ETP supplémentaires promis par N’Diaye et son prédécesseurs ?
  • Pas de dossier MDPH en attente : toujours la même réponse, pourtant les dossiers qui ne sont pas encore traités doivent bien être quelque part !
  • PIAL: pas de problème de mutation selon l’administration. Pourtant FO a fait remonter plusieurs situations compliquées.

Pièce jointe