MOBILISATION DES AESH ET DES ENSEIGNANTS CONTRE LA MISE EN PLACE DES PIALS, POUR UN STATUT ET LE SALAIRE DES AESH

Publié le Catégories AESH, PIAL, Salaire et carrière

Les AESH se mobilisent pour leur statut, pour leur salaire, contre les PIAL

Toutes les AESH du collège du Monteil, à Monistrol sur Loire, ont adopté une motion le 25 février (en pj) dans laquelle elles expriment la nécessité urgente :

  •  d’obtenir enfin un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH,
  • d’abandon de la mise en œuvre des PIAL qui va dégrader leur condition de vie, qui va dégrader les conditions d’accompagnement des élèves en situation de handicap et qui va dégrader les conditions de travail de tous (enseignants et AESH)

Elles proposent un rassemblement devant l’Inspection d’Académie pour porter ces revendications.

Elles ont raison!
Trop c’est trop!
Il est urgent que ces revendications soient entendues!

Alors que nos collègues AESH réclament un vrai statut qui leur permettrait de leur ouvrir les portes d’une carrière décente, d’avoir accès à une véritable formation, de pouvoir choisir leur affectation dans le cade d’un mouvement, le Ministre Blanquer, dans le cadre de son Grenelle décide de détricoter le statut des enseignants.

Alors que nos collègues AESH réclament un vrai salaire, le Ministre Blanquer, dans le cadre de son Grenelle, donne des miettes à quelques enseignants et rien à la grande majorité.

Les PIAL c’est la dégradation programmée des conditions d’accompagnement des élèves notifiés et des conditions de travail des personnels et des autres élèves. Les enseignants, les directeurs et directrices d’école passent des heures et une énergie folle pour monter des dossiers afin que les élèves bénéficient d’un accompagnement. Les équipes s’appliquent à faire des emplois du temps et à organiser les services pour que ces accompagnements soient les plus adaptés possibles aux besoins des élèves. Avec la mise en place des PIAL, toutes ses organisations pourront tomber à l’eau, du jour au lendemain, sous prétexte d’un besoin urgent en AESH dans une autre école (parfois du privé!)! Parfois il est demandé aux directeurs et directrices de désigner eux-mêmes l’AESH qui devra partir. Les AESH qui se sont intégrés dans les équipes pédagogiques et qui ont tissé des liens étroits avec les collègues et les élèves peuvent être mutés à n’importe quel moment de l’année. Les AESH réclament l’abandon des PIAL, ils ont raison! Cette revendication n’est pas que celle des AESH, c’est celle de toute la profession!

Pour le SNUDI-FO 43, les revendications des AESH sont celles de tous les personnels de l’Education Nationale!

Ils veulent un statut de fonctionnaire d’Etat: nous voulons conserver le notre!
Ils veulent un vrai salaire, nous voulons une augmentation immédiate de 183 euros en point d’indice comme l’ont obtenu les personnels de santé!
Ils ne veulent pas des PIAL, nous non plus!

Signez la pétition pour un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH et pour l’abandon des PIAL

Aussi, sur proposition des AESH de la commission exécutive du SNUDI-FO 43, la FNEC FP FO 43 invite tous les personnels de l’Education Nationale (enseignants et AESH) à signer la pétition en pièce jointe ” pour un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH et pour l’abandon des PIAL”
Pétition à retourner à snudi.fo43@wanadoo.fr

La FNEC FP FO 43, sur proposition des AESH de la commission exécutive du SNUDI-FO 43, appelle les personnels (enseignants et AESH) à venir porter, tous ensemble, les signatures récoltées à l’Inspectrice d’Académie le mercredi 24 Mars à 14h.

Afin d’obtenir :

  • un vrai statut et un vrai salaire pour les AESH
  • l’abandon des PIAL

Porter ces revendications, c’est défendre toutes les autres !

Rassemblement le mercredi 24 Mars à 14h devant l’Inspection Académique au Puy en Velay

petitionaesh

Pièces jointes