PETITION A L’INIATIVE DU SNUDI-FO DE HAUTE-LOIRE

Publié le Catégories Actions

Abandon du protocole sanitaire prétexte pour détruire l’école de la République et le statut

Nous, soussignés, personnels des écoles publiques de Haute-Loire estimons que le protocole sanitaire inapplicable a tourné le dos à notre demande d’assurer les conditions de sécurité nécessaires (tests, masques FFP2,…) pour que l’ensemble des élèves puissent retrouver le chemin d’une véritable école qui instruit.

Au lieu de cela, nous constatons que Blanquer utilise ce protocole pour mettre en œuvre le dispositif 2S2C qui est la reprise de la réforme Peillon sur les rythmes scolaires avec l’intervention des mairies et associations dans l’école, pour ressortir des cartons la question du statut de directeur, pour pérenniser le télétravail et l’enseignement à distance, pour remettre en cause les congés scolaires au travers du dispositif « vacances apprenantes ». 

A l’opposé, nous réaffirmons notre attachement à l’école de la République, à notre statut et à nos obligations réglementaires de services.

C’est pourquoi nous soutenons pleinement la déclaration commune SNUDI-FO 43 et SNUIpp-FSU 43 à la CAPD du mardi 9 juin qui indique « que les règles ne sauraient être différentes suivant les lieux (scolaire ou périscolaire) et les horaires d’accueil des élèves. Ils [le SNUDI-FO et le SNUipp] considèrent que ce protocole sanitaire ne saurait être maintenu pas plus aujourd’hui qu’en septembre parce qu’il ne permet pas l’accueil de tous les enfants à l’école de la République dans des classes et devant des enseignants.

Ils rappellent conformément à l’avis adopté par le CHSCT D du 13 novembre qu’ils ne sont pas demandeurs d’un quelconque statut de directeur d’école supérieur hiérarchique et demandent qu’il ne soit pas donné suite au projet de loi sur le statut de directeur d’école (Projet Rilhac).

Ils rappellent également conformément à l’avis unanime du CHSCT M qu’ils demandent qu’il ne soit pas donné suite au projet de loi instituant le télétravail obligatoire.

Enfin, le SNUDI FO et le SNUipp demandent l’arrêt du dispositif 2S2C et que les cours et enseignements soient exclusivement assurés par des personnels enseignants sous statut et sur le temps scolaire. »

En conséquence, nous exigeons :

  • Le retrait du protocole sanitaire
  • L’arrêt du dispositif 2S2C
  • L’abandon du projet de loi relatif à « la fonction de directeur »
  • L’abandon du projet de loi instituant le télétravail obligatoire

Vous trouverez la pétition en pièce jointe que vous pouvez signer et retourner à snudi.fo43@orange.fr

Pétition protocole sanitaire