Compte rendu CHSCT-A 31 mars 2020

Publié le Catégories CHSCT

Communiqué de la FNEC FP FO suite au CHSCT-A du Mardi 31 Mars

 

Le rectorat utilise la crise sanitaire pour remettre en cause les statuts, la réglementation et les libertés démocratiques!

FO oppose les revendications et défend les droits des personnels.

 

Vous trouverez ci-joint le compte-rendu FO du CHSCT-A sous forme de questions/réponses.

Ce qui est à retenir : 

  • Contre toute réglementation, le recteur refuse la présence des suppléants, dont ceux de FO qui avaient pour mandat de porter les revendications légitimes des personnels, en particuliers celles des administratifs et des PLP.
  • A l’obligation de mettre en oeuvre les dispositions réglementaires en termes de suivi médical, de protection et de prévention de la santé et de la sécurité au travail des personnels, aucune réponse concrète n’est apportée si ce n’est la livraison prochaine de masques de protection (quand?)
  • Aux revendications de respect des textes réglementaires en terme de télétravail, de respect de la vie privée, d’arrêt des pressions et injonctions de toutes sortes au sujet de la continuité pédagogique et administrative, le rectorat renvoie à « l’union sacrée contre le Covid 19 »
  • Aux revendications légitimes de respect des textes réglementaires en termes d’ordre de mission, de frais de déplacement des personnels, des autorisations professionnelles de déplacement, le rectorat estime que ce ne sont pas des revendications prioritaires en « ces temps de guerre », dixit le DRH du rectorat
  • Aux inquiétudes légitimes des personnels sur la capacité de l’administration à maintenir les opérations de mutations et promotions, le rectorat fait un chantage pour que FO arrête de revendiquer le respect des droits des personnels administratifs.

Les personnels enseignants et administratifs sont pleinement engagés pour assurer leurs missions essentielles, la FNEC FP FO leur apporte tout son soutien. Mais, après les mensonges et les dénigrements de Blanquer, la répressions d’Etat et la surdité du gouvernement aux revendications des salariés, nous n’avons que faire des applaudissements et des remerciements de façade du ministre et de ces sbires locaux. Nous faisons notre boulot ! Qu’ils répondent à nos revendications ! Protégez-nous !

Si de nombreuses réponses ne nous conviennent pas, que de nombreuses positions du Rectorat sont scandaleuses, la FNEC FP FO obtient quelques garanties (fourniture de masques, renouvellement des contrats et poursuite de la rémunération de la majorité des contractuels, basculement de tous les contrats PEC en AESH, Maintien des traitements intégraux des personnels dont les dossiers ne sont pas traités par les comités médicaux et commissions de réforme, maintien des aides et prêts dans le cadre de l’action sociale, …)

Pour sortir au plus vite de la crise et retrouver une vie normale, les organisations syndicales représentatives (FO, FSU, UNSA) demandent le dépistage systématique de tous les personnels de l’Education Nationale

 

Face au jeu de l’autruche de notre ministère relayé par l’administration locale, l’ensemble des organisations syndicales (FO, FSU, UNSA) se sont positionnées unanimement pour la mise oeuvre d’un dépistage systématique de tous les personnels de notre académie, alternative préconisée par l’OMS et un nombre grandissant de scientifiques comme seul moyen de sortir rapidement de la crise sanitaire.


Les salariés, avec leurs organisations syndicales, dans de nombreux secteurs et entreprises exigent, eux-aussi, le dépistage systématique.

(500 signatures au CHU d’Angers en 2 jours par exemple) 

Continuons à mettre la pression. Signez et de faites signer la pétition pour la mise en oeuvre du dépistage systématique pour les personnels du 1er degré de l’Education Nationale de Haute Loire

(+ de 100 signatures récoltées en ligne et par retour de mail)


La crise sanitaire ne doit pas être utilisée pour détruire les statuts, la réglementation, les droits et les acquis des travailleurs et les libertés démocratiques !

La FNEC FP FO dénonce le chantage exercé par les autorités académiques au nom d’une prétendue « unité nationale » 

Pas de quarantaine pour les revendications!

Compte rendu CHSCT-A 31/03/2020