PÉTITION : À l’initiative du SNUDI FO 43

Publié le Catégories Informations

Pour l’instauration du dépistage systématique des personnels du 1 er degré de l’Education Nationale de Haute Loire

http://snudifo43.fr/petition-depistage/

Nous soussigné(e)s, personnels du 1er degré de l’Éducation Nationale sommes confrontés en cette période de pandémie du COVID 19 :

  • 1. aux problèmes sanitaires posés par :
    • La garde des enfants des soignants et des autres travailleurs contraints d’aller travailler,
    • les contacts avec les familles
  • 2. aux problèmes posés par la continuité pédagogique :
    • inégalitaire et inefficace pour les enfants
    • extrêmement chronophage pour les enseignants
    • très difficile à mettre en œuvre pour les personnels gardant leurs propres enfants

Nous constatons qu’à ce jour, en dehors du confinement à l’aveugle, aucune mesure n’a été prise pour protéger les personnels et notamment ceux qui se retrouvent sur le terrain. Or la pandémie commence à gagner plusieurs établissements scolaires dont l’école d’Espaly dans le département sans qu’aucune mesure de dépistage des personnels ne soit prise alors qu’ils ont été pourtant en contact avec des malades suspectés d’être infectés. Pourtant obligation réglementaire est à notre employeur d’assurer la surveillance des personnels à risque (article 24 du décret 82-453 modifié).

  • Il en va de notre santé, de notre vie et de celle des collègues.
  • Il en va de la santé, de l’avenir et de la vie de nos élèves et de leurs parents.
  • Nous voulons retrouver au plus vite une activité normale.

Nous refusons la fatalité du développement de la pandémie telle que la laisse s’instaurer le gouvernement à travers le confinement aveugle de la population, le conseil scientifique du 25 mars 2020 indiquant que « … l’alternative d’une politique de dépistage à grande échelle et d’isolement des personnes détectées n’étant pour le moment pas réalisable à l’échelle nationale. »

Pourtant le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé lundi tous les pays à intensifier les tests de dépistage de coronavirus comme meilleur moyen de ralentir la progression de la pandémie de COVID-19.

Nous dénonçons le choix du gouvernement de passer à la production de 29 000 tests/ semaine (annonces du président MACRON le 26 mars 2020) alors que l’Allemagne en produit 500 000/ semaine, alors que c’est ce dépistage massif qui a permis de juguler l‘épidémie en Corée du Sud.

Nous dénonçons le fait que le gouvernement préfère verser 300 milliards de fonds publics aux banques et aux grosses fortunes industrielles plutôt que d’investir massivement dans la fabrication des masques et des tests de dépistage pour les salariés, en premier lieu les soignants et les enseignants.

Nous dénonçons également le fait que profitant du développement de l’épidémie, le ministère de l’Éducation Nationale donne la consigne aux Recteurs et DASEN de mener les opérations de carte scolaire coute que coute, afin de décider de fermer des classes ( 6 postes devant être supprimés en Hte Loire) comme si l’exemple du marasme dans lequel ils ont plongé les hôpitaux, ne suffisait pas pour décider de stopper immédiatement la destruction du service public.

C’est pourquoi, nous personnels soussignés exigeons :

  • la mise en place immédiate du dépistage systématique pour endiguer l’épidémie., à commencer par celui de nos collègues ayant des symptômes et tous ceux ayant été en contact avec des personnes infectés, tous les personnels travaillant dans les pôles d’accueil d’enfants de soignants ou ceux s’étant rendu sur leur lieu de travail en application des consignes de M.Blanquer (rendez-vous avec les parents, transmission de documents)
  • L’annulation immédiate des 6 suppressions de postes dans notre département et l’abandon des décisions de fermetures de classes

http://snudifo43.fr/petition/

Pétition version papier