49.3 ou pas, on ne lâchera pas !

Publié le Catégories Informations

C’est un conseil des ministres prétendument destiné aux mesures contre le coronavirus qui a finalement décidé de l’application du 49-3, pour imposer une réforme rejetée par la majorité des salariés et de la population. Quelques heures après l’annonce du 49.3 des milliers de salariés se sont rassemblés dans des manifestations spontanées, comme au Puy en Velay, dans tout le pays : à Toulouse, Lyon, Lille, Amiens, Paris, Bordeaux, le Mans, Montpellier, Besançon, Niort, Grenoble, Strasbourg, Nancy, Dijon, Caen, Rodez, Bayonne, Avignon …

Sans surprise, le gouvernement continue d’utiliser tous les moyens autoritaires dont il  dispose pour faire passer une réforme injusterejetée par la majorité de la population (60 % opposés à la réforme, 70 % opposés au 49.3). Après les violences policières, la réquisition des grévistes, c’est aujourd’hui un nouveau déni de démocratie avec le 49.3.

Les confédérations ont dénoncé ce passage en force et se sont réunies ce matin. (prenez connaissance du communiqué intersyndical en pj)

C’est dans ce contexte que les organisations syndicales du département, avec les gilets jaunes, ont décidé d’appeler comme dans toute la France à des rassemblements : (prenez connaissance du tract intersyndical en pj)

mardi 3 mars à 18h

Devant la préfecture du Puy en Velay

Devant la sous-préfecture de Brioude  

au moment où les motions de censure seront discutées à l’Assemblée Nationale

Communiqué intersyndical 2.03.20 Tract intersyndical 43 3 mars 2020