Rassemblement avec les AESH et pour les AESH

Publié le Catégories Informations

Les AESH étaient très mobilisés!

Ce mercredi 20 novembre à l’appel de FO – FSU – Solidaires, CGT et UNSA

pour un Vrai statut et un vrai salaire

Pour en finir avec la précarité

Près d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant l’Inspection Académique de la Haute-Loire dans le cadre de la journée nationale d’action appelées par toutes les organisations syndicales dont la FNEC FP FO.

Lire en pièces jointes l’intervention de Virginie AESH et membre de la CE du SNUDI FO 43 et de Guy THONNAT secrétaire départemental de la FNEC FP FO43.

Mais quelle mouche a piqué l’Inspectrice d’Académie?

Alors que le rassemblement se déroulait très paisiblement, l’Inspectrice d’Académie a décidé de ne recevoir une délégation de 4 personnes, c’est à dire moins que le nombre de syndicats. Scandalisés les participants ont exigé que des  AESH puissent également participer! Ils sont entrés dans le hall de l’inspection. C’est alors que l’IA s’est livrée à un véritable chantage. Pendant de longues minutes elle a exigé le retrait des drapeaux syndicaux posés comme c’est de coutume sur la rampe de l’inspection. Les manifestants ont scandé : « Recevez la délégation, Recevez la délégation » C’est ce qu’enfin l’IA a été contrainte de faire! Pathétique… 

  • L’abrogation de la loi BLANQUER qui instaure les PIAL ;
  • L’abrogation de la circulaire du 5 juin 2019 ;
  • L’intégration de tous les AESH dans un corps de la fonction publique
  • Un vrai salaire, un vrai déroulé de carrière et une revalorisation immédiate de la rémunération. Un temps plein pour 24 heures de service et pas une minute de plus ;
  • une affectation sur un seul établissement ;
  • Le respect des notifications de la MDPH et l’accélération des procédures ;
  • L’abandon de la notion d’aide mutualisée dans les notifications et des notifications en nombre d’heures d’accompagnement ;
  • Le remboursement des frais de déplacement ;
  • Le reversement à tous les personnels de l’indemnité compensatrice de hausse de CSG.

A la délégation qui a posé les revendications, l’administration n’a apporté aucune réponse, essayant de se convaincre elle-même que des avancées extraordinaires avaient été faites pour les AESH en répétant mille fois le mot statut.

Sans réponse à leurs revendications, les AESH, comme les enseignants et les autres salariés seront en grève à partir du 5 décembre, pour leur retraite, mais aussi pour leurs revendications propres. TOUS EN GREVE, TOUS AUX AG de secteurs, Tous à la Manif le 5 décembre.

Prise de parole de la FNEC FP FO au rassemblement AESH Intervention Virginie rassemblement du 20 novembre