Congrès de la FNEC-FP-FO 43

Publié le Catégories Actions, Informations

« Comme dans les urgences ou chez les gilets jaunes, les personnels, dans leurs écoles, doivent se réunir et décider par eux-même! »

C’est en ces termes qu’une adhérente s’est exprimée devant les 150 participants (Professeurs des écoles, Professeurs des lycées et collèges, Administratifs, Aesh) au congrès départemental de la FNEC FP FO de Haute Loire, réunis le vendredi 17 mai à Blavozy.

La discussion a, en effet, essentiellement tourné autour des journées d’actions saute-mouton qui ne font pas céder le gouvernement et sur les conditions de construction du rapport de force nécessaire pour gagner.

Au regard des attaques sans précédent contre l’Education Nationale, contre la fonction publique et ses agents, les participants ont donc estimé que l’heure était à la constitution d’un réseau de résistance d’écoles, d’établissements, de services en invitant les personnels à se réunir pour établir leurs revendications et décider, par eux-même, des moyens pour les faire aboutir.

Ils ont adopté une résolution en ce sens (cf en pièce jointe) qui condamne les violences d’Etat, la répression, les arrestations illégales et les intimidations gouvernementales.

Ils ont réaffirmé également la nécessité pour les salariés de combattre ensemble, tous secteurs confondus, en particuliers contre le projet de retraite universelle par point.

L’après-midi était consacré aux assemblées générales des syndicats. Les adhérents du SNUDI-FO 43 ont poursuivi la discussion pour mettre en oeuvre la résolution fédérale dans les écoles du département. Ils ont adopté une motion revendicative (cf en pièce jointe).

Enfin ils ont élu une commission exécutive et un bureau élargis, preuve de la bonne dynamique du syndicat. 

Motion revendicative 2019 Résolution congrès fnec 43 2019 Eveil dimanche 19 mai