Grève massive le 22 mars: et maintenant?

Publié le Catégories Haute-Loire, National

Grève massive le 22 mars

La question de la suite est posée

La grève du 22 mars que même les médias ont annoncé comme extrêmement suivie dans le département comme partout en France, l’a effectivement été :

  • Comme dans de nombreux secteurs de la fonction publique, les agents de l’Education Nationale ont répondu massivement à l’appel des fédérations de fonctionnaires.
  • D’autant plus que les syndicats de cheminots ont appelé à se joindre au mouvement de la Fonction publique,
  • Que cette journée de mobilisation s’est elle-même inscrite dans la continuité d’autres actions revendicatives déjà menées depuis le début de l’année (DGFIP, EHPAD, surveillants de prison, cheminots, retraités).

Cette manifestation constitue un tournant. Elle exige et inscrit une suite.

C’est pour cela que FO propose des assemblées générales de personnels dans les différents secteurs, dans l’unité pour mettre à l?ordre du jour la question de la préparation de la grève et de sa reconduction. C’est bien cette question qui se pose chez les cheminots, c’est bien cette question qui se pose chez les personnels de l?Education Nationale.

C’est pourquoi la FNEC FP FO a donc décidé de proposer aux fédérations (FSU, CGT, SUD) de l’éducation nationale une rencontre intersyndicale afin d’organiser ensemble des AG de personnels dans les secteurs. Vous trouverez ci-dessous le texte envoyé.

« A FSU ? CGT ? SUD

Chers camarades,

 Chacun a pu constater le puissant mouvement de ce jour 22 mars. Grève massive dans les services, cortèges importants avec la présence de nombreux autres secteurs (EHPAD, Retraités, SNCF, ?) Ceci a été remarquable au PUY comme dans toute la France. Les interventions de nos responsables ont toutes portées sur la question de la suite à donner à ce mouvement.

Dans les jours à venir d’autres secteurs seront en mouvement : grève à la SNCF, chez CARREFOUR, ?

Pour notre part, nous pensons qu?il est désormais temps de réunir les personnels dans un cadre intersyndical et de discuter avec eux de la situation, des conditions à réaliser pour gagner en particulier parce que les choses semblent se précipiter et qu?il faut nous y préparer.

C’est la raison pour laquelle, nous vous convions à une réunion intersyndicale qui pourrait se tenir lundi 26 mars 2018 à 17 heures dans les locaux de FO. (en cas d’empêchement, une autre date est possible : mardi 27 mars à 15h00 au même endroit.) »

ADHEREZ AU SNUDI FO, le syndicat

indépendant !