Carte Scolaire 2018: Inacceptable!

Préparation de la rentrée 2018 Une carte scolaire contre l’école publique et contre le statut des enseignants Prenez connaissance du compte-rendu FO et des mesures détaillées ici:  CR du CTSD du 31 janvier 2018 Les Comités Techniques Départementaux traitant de la carte scolaire pour la rentrée 2018 dans le 2nd et 1er degré se sont … Continuer la lecture de « Carte Scolaire 2018: Inacceptable! »

Publié le Catégories Autres, Carte scolaire, CDEN / CTSD

Préparation de la rentrée 2018

Une carte scolaire contre l’école publique et contre le statut des enseignants

Prenez connaissance du compte-rendu FO et des mesures détaillées ici:

 CR du CTSD du 31 janvier 2018

Les Comités Techniques Départementaux traitant de la carte scolaire pour la rentrée 2018 dans le 2nd et 1er degré se sont tenus les 29 et 30 janvier.

Force Ouvrière a défendu tous les dossiers qui lui avaient été confiés. Force Ouvrière remercie l’ensemble des écoles du département pour les remontées d’effectifs.

Dans les collèges du Département: c’est l’hécatombe!

Avec une prévision de seulement 38 élèves en moins sur l’ensemble des 22 collèges, l’IA annonce la fermeture d’une dizaine de classes et la suppression de centaines d’heures d’enseignement.

Force Ouvrière a dénoncé fermement une politique de démantèlement de l’enseignement public au profit de l’enseignement privé!

Pour l’enseignement primaire:

Des fermetures,

Des réorganisations contre l’enseignement spécialisé,

Des dispositifs contre l’école maternelle et contre les statuts.

La proposition de Monsieur l’Inspecteur de fermer 8,75 ETP dont 5 postes classe et 1 poste de TR pour n’ouvrir seulement que  3,75 ETP dont 1,5 poste classe, est à  elle seule inacceptable.

Mais à  ceci se rajoute:

– La réorganisation des structures spécialisées de Synergie, de l’Hôpital Sainte Marie et des Gouspins qui laisse craindre des suppressions de postes dans les prochaines années au nom de l’école inclusive érigée en principe.

– La réorganisation des écoles de Brioude qui, malgré les promesses de l’IA, perdront bien des moyens à  la rentrée 2018. 4 postes classes sont fermés au profit de dispositifs qui seront tout aussi incertains que les dispositifs « PDMQDC » dont la grande majorité est supprimée!

Force Ouvrière a déposé un avis demandant le maintien des écoles maternelles et élémentaires à  Brioude en lieu et place des deux groupes primaires et le maintien de l’ensemble des classes dans les écoles selon l’engagement pris.
Cet avis a été adopté avec 6 voix pour (FO) et 4 abstentions (2FSU et 2UNSA): preuve, s’il le fallait encore, que seul FO se mobilise contre cette restructuration.

– L’attaque menée contre les écoles rurales et la maternelle avec le chantage exercé par Monsieur l’Inspecteur d’Académie sur les personnels et les maires des classes uniques pour réaliser des jardins d’éveil qui transfèrent la prise en charge des enfants de 2 à  4 ans de l’Education Nationale vers les collectivités locales.

Pour toutes ces raisons, Force Ouvrière a voté contre les propositions de Monsieur l’Inspecteur d’Académie.

En s’abstenant, l’UNSA et la FSU laissent les mains libres à  l’IA pour les appliquer.

Ne doutons pas que les collègues victimes de fermetures ou de réorganisations sauront apprécier ce positionnement à  sa juste valeur!

Force Ouvrière invite les écoles victimes de fermeture ou n’ayant pas obtenu l’ouverture demandée à  se mobiliser pour le CDEN de mars.