POUR LA DÉFENSE DES EVS – CONTRATS AIDES

Publié le Catégories Haute-Loire

Rassemblement devant la Préfecture

Pas un contrat aidé au chômage,

pour les embauches sur des emplois statutaires

 

Ce mercredi 27 septembre 2017 à  14h, ce sont près d’une centaine de militants qui se sont réunis devant la Préfecture du Puy-en-Velay, répondant à  l?initiative des fédérations de l?Education Nationale FNEC FP FO ? FERC CGT ? FSU ? UNSA et SUD. Les Unions départementales FO et CGT avaient également soutenu cette initiative. Il s’agissait de dénoncer la politique gouvernementale visant à  se débarrasser des  « contrats aidés ».

Le message  « Pas un contrat aidé au chômage » porté par les militants FORCE OUVRIERE était particulièrement explicite. (Lire  l?intervention de FO en pièce jointe)

P1080297

La délégation syndicale a été reà§ue par Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture et une représentante de la DIRECTTE. (Lire le communiqué : Communiqué 27 sept 2017)

 En réponse,

le représentant de l?ETAT a justifié ces suppressions. Il s’agirait de limiter la précarité. (De qui se moque t-on !) Mais il a également indiqué que des consignes avaient été données pour maintenir les emplois aidés dans certains secteurs : l’aide aux enfants handicapés, les services de cantine, d?ATSEM et de surveillance des communes, certains secteurs de l’urgence sanitaire et sociale (aide à  l?hébergement sanitaire et social, association qui à·uvre à  l’aide alimentaire, structures médicalisées (dont les hôpitaux).

 FORCE OUVRIERE s’est étonnée de cette réponse qui ne correspond pas à  la réalité de terrain : déjà  des personnes occupant des Aides aux enfants handicapés, des emplois dans des hôpitaux et des maisons de retraites ont été remerciées.

Le représentant de l?Etat a été incapable d?indiquer quels dispositifs de substitution l?Etat envisagerait de mettre en à·uvre pour suppléés les emplois non renouvelés.  Il s’agit d’une mesure d?économie assumée.

 Pour FO comme pour l’ensemble des organisations présentes, il n?y a pas d’autres solutions : embaucher ou réembaucher tous les contrats aidés et transformer les postes en emplois statutaires ou en contrats à  durée indéterminée.

Le SNUDI FO va s’adresser à  l’Inspecteur d?Académie pour que chacun des collègues en contrat aidé soit réembauché. Faites remonter votre dossier au syndicat si ce n’est déjà  fait. (voir ici: Questionnaire EVS sept 2017)

Adhérez au SNUDI FO ? Syndicat Indépendant