Conférence Nationale : contre la réforme des rythmes scolaires

A l’initiative de FORCE OUVRIERE se tiendra une Conférence nationale à  PARIS  le MERCREDI 19 NOVEMBRE pour l’abrogation des décret PEILLON et HAMON sur les rythmes scolaires. Toutes les organisations syndicales opposées à  cette réforme sont invitées à  y participer, afin de préparer une vraie mobilisation des enseignants en lien avec les personnels territoriaux et … Continuer la lecture de « Conférence Nationale : contre la réforme des rythmes scolaires »

Publié le Catégories infos

Logo FNEC FP FO 3

A l’initiative de FORCE OUVRIERE se tiendra une Conférence nationale à  PARIS  le MERCREDI 19 NOVEMBRE pour l’abrogation des décret PEILLON et HAMON sur les rythmes scolaires.

Toutes les organisations syndicales opposées à  cette réforme sont invitées à  y participer, afin de préparer une vraie mobilisation des enseignants en lien avec les personnels territoriaux et les parents pour aboutir au retrait de cette réforme nauséabonde destructrice de l’école républicaine, du travail et du service des personnels enseignants et territoriaux.

Le tract national est ici:  clic!

ROMPONS LA LOI DU SILENCE !
Constituons le dossier d’accusation, école par école, des faits et des méfaits de la réforme des rythmes scolaires
Désignons déjà  nos délégués à  la conférence nationale par école et par secteur ( les 4 premiers ont déjà  été nommés).

Chers camarades, chers collègues,

Le constat est accablant. Dans toutes les écoles, chez les personnels, les élèves, les parents, la mise en place de cette réforme pose des problèmes divers, multiples, insoupà§onnables màªme, qui invariablement débouchent sur une fatigue généralisée des enfants … et des enseignants, sur une remise en cause des obligations de service des PE, sur des tensions dans les relations avec les parents, et sur des tentatives de mise sous tutelle des enseignants par des municipalités.

Màªme dans les rares écoles o๠cela se passerait soi disant bien parce que la commune ne lésine pas sur les subventions( pour cette année, mais l’an prochain…) , les problèmes surgissent, notamment avec les municipalités qui entendent bien prendre le pouvoir dans l’école … puisqu’elles payent.

Ainsi dans une commune, le maire écrit à  l’IEN pour exiger qu’il fasse travailler les enseignants plus longtemps les mercredis après midi de récupération du pont de l’ascension.

Ailleurs, le président de la communauté de commune intime l’ordre à  une enseignante d’assumer les activités péri-scolaires « parce que à§a avait été décidé comme à§a avec l’enseignante précédente « 

Ici ce sont les horaires de classes qui sont chamboulés en cours d’année pour permettre le déroulement du TAP  » compte- tenu des contraintes de l’animateur ».

Là , c’est un animateur dépassé par des élèves turbulents, qui vient les déposer dans le bureau de la directrice pour qu’elle s’en occupe … après sa journée de classe !

Citons aussi cet animateur qui, embauché pour le sport, préfère se consacrer à  l’étude de la vie préhistorique et qui allume un brasier avec les élèves, dans la cour de l’école. Le collègue qui rapporte ce fait, n’a pas dit s’il avait tué aussi le mammouth …

Et ainsi de suite. Le SNUDI FO 43 a organisé récemment une réunion syndicale o๠une cinquantaine de collègues étaient présents. Tous, absolument tous les participants, màªme ceux des « écoles o๠à§a se passe bien » , ont cité des faits accablants, désolants màªme, sur les conséquences de cette réforme.

Alors le ministère et ses soutiens ( SE UNSA et autres satellites du PS) tentent d’organiser la loi du silence. Malgré tout, et la presse s’en fait écho, la réforme ne passe pas.

FORCE OUVRIERE continue donc le combat pour son abrogation.

Nous allons donc continuer à  recenser tous les faits et les méfaits de cette réforme, que nous irons porter sur le bureau de la ministre de l’Education Nationale et du 1er ministre. Tout ou tard, cette réforme sera abrogée. Le plus tôt sera le mieux.

Faites remonter les faits et les méfaits de cette réforme. N’hésitez pas à  fournir les détails, ceux de la vraie vie.

Désignez vos délégués à  la conférence. Signalez le nous pour que nous puissions organiser le déplacement ( il en faudra entre 10 et 15. Les premiers désignés seront ceux retenus)

Mail : snudi.fo43@wanadoo.fr – tel : 04 71 05 44 91